Bilan

Le Brexit va compliquer le libre accès au marché européen

Selon le président du conseil d'administration de Vontobel, le Brexit risque de compliquer le libre accès des banques suisses au marché des services financiers des pays de l'UE.

Le président de Vontobel estime la présence directe de la banque sur la place londonienne "plutôt limitée".

Crédits: Keystone

La décision du peuple britannique de faire sortir le Royaume-Uni de l'Union Européenne (UE) risque de compliquer le libre accès des banques suisses au marché des services financiers des pays de l'UE, "un aspect résolument important pour nos activités", a confié Herbert Scheidt, président du conseil d'administration de Vontobel dans une interview accordée mardi au "Corriere del Ticino".

Selon lui, le Brexit ne devrait pas avoir d'effets significatifs sur la croissance en Suisse, malgré le risque que représente l'appréciation du franc pour les entreprises exportatrices. "L'export suisse est constitué en grande partie de produits et services de haute qualité", permettant aux entreprises de mieux résister, a-t-il ajouté.

En revanche, les conséquences du Brexit pour la Suisse pourraient être considérables au niveau des rapports politiques avec l'UE. "Avec les accords bilatéraux, nous étions en quelque sorte une exception tolérée par l'UE", estime le patron de la banque zurichoise.

Le fait qu'un autre pays, qui plus est un partenaire économique majeur de l'Europe, souhaite également des accords particuliers avec l'UE, va rendre les négociations entre Berne et Bruxelles encore plus compliquées, notamment celles qui concernent le libre accès au marché européen des services financiers, a fait remarquer M. Scheidt.

Il se montre en revanche optimiste quant à l'opportunité de récupérer les capitaux qui selon lui ne manqueront pas de déserter le Royaume-Uni. "La Suisse reste une place financière forte, compétitive et en mesure d'attirer encore des capitaux et des clients".

Le président de Vontobel estime la présence directe de la banque sur la place londonienne "plutôt limitée" et rappelle que ses principaux débouchés en Europe sont l'Allemagne et l'Italie, ainsi que le récent renforcement de sa présence dans la banque privée au Tessin avec le rachat de Finter Bank.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."