Bilan

Le bénéfice des banques cantonales a progressé de 9,8%

Les 24 banques cantonales ont généré dans leur ensemble un bénéfice net de 1,5 milliard de francs, en progression de 9,8% sur un an.

Sur six mois, les 24 établissements ont vu leur somme de bilan cumulée se renforcer. La majorité d'entre eux tablent sur un résultat similaire à celui l'exercice 2014.

Crédits: Keystone

Les banques cantonales ont généré dans leur ensemble un bénéfice net de 1,5 mrd CHF, en progression de 9,8% sur un an. Les opérations d'intérêts n'ont que légèrement reculé, malgré le contexte des taux négatifs. Sur six mois, les 24 établissements ont vu leur somme de bilan cumulée se renforcer. La majorité d'entre eux tablent sur un résultat similaire à celui de l'exercice 2014.

Le premier semestre a été marqué par les décisions de la Banque nationale suisse (BNS) de lever le plancher EUR/CHF et d'introduire des taux négatifs, indique mercredi l'Union des banques cantonales suisses (UBCS). La faitière parle de résultats "réjouissants" au regard de ce contexte difficile. La rentabilité des établissements dans leur ensemble s'est améliorée, en témoigne la hausse de 3,1% du bénéfice brut à 2,01 mrd CHF.

Les produits d'exploitation ont connu une hausse identique, à 4,30 mrd CHF. Dans le détail, les recettes des opérations d'intérêts ont égaré 0,4% à 2,63 mrd CHF. Ces activités demeurent la principale source de revenus des banques cantonales et représentent 61,1% du produit d'exploitation total, souligne l'UBCS dans un communiqué.

La volatilité engendrée par l'abandon du taux plancher EUR/CHF et l'augmentation des transactions qui s'en est suivie a profité aux opérations de négoce. Le produit de ces activités s'est amélioré de plus d'un tiers à 505,5 mio CHF. Les opérations de commissions et de prestations de services se sont fixées à 1 mrd CHF (+2%).

Les charges d'exploitation se sont alourdies, mais moins que les recettes. Elles se sont inscrites à 1,48 mrd CHF (+2,6%). Les frais de personnel ont pris de l'embonpoint (+4,3%) à 812,8 mio CHF. Le ratio coûts/revenus a stagné à 53,2%, un niveau nettement inférieur à la moyenne de la branche, selon la faîtière.

Par rapport à fin 2014, les créances hypothécaires de 24 établissements se sont appréciées de 2,2% à 337,8 mrd CHF. L'ensemble des crédits a pris 1,6% à 394,6 mrd CHF. Le constat est identique pour la masse sous gestion, qui affichait à fin juin 347,2 mrd CHF (+1,6%). Le total du bilan des banques cantonales a enflé de 3,7% à 561,6 mrd CHF.

Au second semestre, le développement des affaires des banques cantonales dépendra de l'évolution des marchés financiers et monétaires, commente l'UBCS. Les résultats devraient s'avérer stables sans changements majeurs des conditions-cadres actuelles.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."