Bilan

Le bénéfice de Edmond de Rothschild recule au premier semestre

La banque privée Edmond de Rothschild (Suisse) a réalisé un bénéfice net de 29 millions de francs, en baisse de 13,2% par rapport à la même période en 2015.

La banque Edmond de Rothschild affiche un ration de solvabilité de 25%, grâce à des fonds propres de 600 millions de francs.

Crédits: Keystone

La banque privée Edmond de Rothschild (Suisse) a réalisé au premier semestre 2016 un bénéfice net de 29 mio CHF, en baisse de 13,2% par rapport à la même période en 2015. Le résultat d'exploitation a reculé de 9,0% à 57,7 mio CHF, écrit l'établissement mardi soir dans un communiqué.

L'afflux d'argent frais a atteint 2,3 mrd CHF. Quant à la masse sous gestion, elle a crû de 1,7% à 116,8 mrd CHF, contre 114,8 mrd CHF à fin 2015.

La banque affiche un ration de solvabilité de 25%, grâce à des fonds propres de 600 mio CHF. Le résultat des opérations d'intérêts a bondi de 54% à 18,2 mio CHF, celui des commissions et services s'est tassé de 5,3% à 221,4 mio CHF et celui du négoce a reculé de 3,9% à 46,3 mio CHF.

Les impacts de la baisse des volumes transactionnels, des conditions de marché et des taux d'intérêts négatifs sur les revenus d'exploitation ont été partiellement absorbés par la maîtrise des charges d'exploitation et par l'intégration des activités israéliennes du groupe au périmètre d'Edmond de Rothschild (Suisse), écrit la banque.

Le premier semestre a notamment été marqué par la cession signée aujourd'hui mardi des activités de la banque aux Bahamas à Ansbacher (Bahamas) Ltd., un acteur local. L'encours de cette entité était de 1 mrd CHF à fin juin 2016, précise la banque.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."