Bilan

Le bénéfice d'UBS bondit de 53% à 1,2 milliard de francs

UBS a dévoilé un bénéfice net de 1,2 milliard de francs au deuxième trimestre 2015, en hausse de 53% sur un an, et nettement supérieur aux attentes.

Dans le détail, la gestion de fortune a plus que doublé son bénéfice avant impôts à 756 mio CHF (+113%). Les entrées nettes d'argent pour cette division se sont montées à 8,4 mrd CHF, soit le meilleur résultat depuis 2009.

Crédits: Keystone

UBS a dévoilé un bénéfice net de 1,2 mrd CHF au deuxième trimestre 2015, en hausse de 53% sur un an, et nettement supérieur aux attentes. Les effets saisonniers influenceront la suite de l'exercice, notamment les produits et bénéfices du troisième trimestre, a indiqué lundi la première banque suisse.

Le bénéfice avant impôts groupe a bondi de 44% à 1,76 mrd CHF, précise UBS dans un communiqué. Dans le détail, la gestion de fortune a plus que doublé son bénéfice avant impôts à 756 mio CHF (+113%). Les entrées nettes d'argent pour cette division se sont montées à 8,4 mrd CHF, soit le meilleur résultat depuis 2009.

Le bénéfice opérationnel a reculé de 9,1% pour les activités américaines de gestion de fortune, à 191 mio CHF. Le résultat de la banque d'affaires s'est contracté de 4,8% à 551 mio CHF. En comparaison trimestrielle, toutes ces divisions subissent des replis de plus de 20% du bénéfice avant impôts.

Le bénéfice par action dilué s'est inscrit à 0,32 CHF.

Le produit d'exploitation s'est amélioré de 9,4%, à 7,81 mrd CHF. Les charges d'exploitation sont passées à 6,06 mrd CHF, soit une hausse de 2,2%. Le ratio coûts/revenus a été amélioré à 77,4%, en baisse de 5,4 points de pourcentage (pp). Pour cet indicateur, une péjoration est toutefois constatée en comparaison trimestrielle (T1: 69,2%).

Les résultats semestriels d'UBS dépassent dans leur majorité les attentes des analystes qui tablaient sur un produit d'exploitation de 7,49 mrd CHF, un bénéfice net de 937 mio CHF, un bénéfice avant impôts groupe de 1,39 mrd CHF, de 718 mio CHF pour la gestion de fortune et de 512 mio CHF pour la banque d'affaires. Le bénéfice avant impôts de la gestion de fortune Amériques manque les prévisions. Il était attendu à 250 mio CHF.

Sur trois mois, les avoirs sous gestion se sont repliés de 3% à 2628 mrd CHF.

Le directeur général (CEO) Sergio Ermotti se dit "satisfait" par ces résultats trimestriels. "Nous avons maintenu notre dynamique malgré les défis actuels sur le marché (...)", a-t-il déclaré, cité dans le communiqué.

A fin juin, le ratio de fonds propres durs s'est renforcé à 14,4%, contre 13,7% au trimestre précédent, alors que le ratio d'endettement complet s'est inscrit à 4,7%, amélioré de 0,1 pp sur trois mois.

La banque a publié ses résultats trimestriels un jour avant la date prévue.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."