Bilan

Le marché suisse des fonds est reparti à la hausse en juin

Au cours du mois sous revue, plus d'argent a été investi que retiré dans les fonds de placement, résume Markus Fuchs, directeur général (CEO) de Swiss Funds & Asset Management Association (Sfama), cité dans un communiqué.

A plus de 480 milliards de francs, les fonds en actions restent la principale catégorie d'actifs du marché helvétique, devant les fonds obligataires (368,6 milliards) et les fonds stratégiques (130,1 milliards).

Crédits: Ville de Genève

La fortune des fonds de placement suisses s'est étoffée de près de 20 milliards de francs au cours du mois écoulé, et se monte désormais à 1153 milliards. Les afflux nets ont dépassé les 3,5 milliards en juin, indique la Swiss Funds & Asset Management Association (Sfama) dans son relevé mensuel publié vendredi.

Au cours du mois sous revue, "plus d'argent a été investi que retiré dans les fonds de placement", résume Markus Fuchs, directeur général (CEO) de la faîtière des gestionnaires d'actifs, cité dans un communiqué.

Les fonds par catégorie

Revenant sur la performance des fonds par catégorie, il relève que ceux en action ont suscité une certaine prudence de la part des investisseurs. En effet, si le solde est resté positif de plus de 9 milliards de francs, les flux de trésorerie nets ont été négatifs à hauteur de près de 2,93 milliards (-3,34 milliards en mai).

Les fonds obligataires ont été les principaux contributeurs à la tendance positive, avec des entrées nettes de plus de 6,75 milliards de francs, contre à peine +404,8 millions un mois plus tôt. Le solde net des fonds monétaires (+67,3 millions) et immobiliers (+5,3 millions) est également ressorti en territoire positif.

A plus de 480 milliards de francs, les fonds en actions restent la principale catégorie d'actifs du marché helvétique, devant les fonds obligataires (368,6 milliards) et les fonds stratégiques (130,1 milliards).

Frôlant à lui seul la barre des 300 milliards, UBS s'affirme comme le principal promoteur national, avec une part de marché de plus d'un quart (25,9%), loin devant son rival Credit Suisse (16,0%), à près de 185 milliards.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."