Bilan

La Suisse se met à jour en reprenant une norme du FMI

Le Conseil fédéral a décidé mercredi de reprendre la nouvelle norme statistique du Fonds monétaire international (FMI), qui doit mieux prévenir les crises.

Des indicateurs supplémentaires seront communiqués sur le secteur bancaire et la stabilité financière. Le marché immobilier ne sera pas oublié, tout comme les institutions financières non bancaires, soit les caisses de pension, les assurances et d'autres intermédiaires.

Crédits: DR

La Suisse se met à jour en matière de transparence financière et économique. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de reprendre la nouvelle norme statistique du Fonds monétaire international (FMI), qui doit mieux prévenir les crises et permettre de donner des gages d'intégrité et de qualité.

Le modèle entré en vigueur en novembre 2014 vise à combler certaines lacunes dans le relevé de données. La Confédération s'engage à l'horizon 2020 à publier neuf nouvelles catégories d'informations sur les comptes nationaux, les finances publiques et le commerce extérieur.

Des indicateurs supplémentaires seront communiqués sur le secteur bancaire et la stabilité financière. Le marché immobilier ne sera pas oublié, tout comme les institutions financières non bancaires, soit les caisses de pension, les assurances et d'autres intermédiaires.

Les enquêtes seront en conséquence modifiées et complétées ces prochaines années. Le standard s'adresse particulièrement aux pays ayant un secteur financier d'importance systémique.

La norme SDDS Plus émane d'une recommandation du G20, suivie par le FMI. Les standards de diffusion statistique de l'institution monétaire figurent parmi les douze normes du secteur financier reconnues parawp le Conseil de stabilité financière. Plus de 90% des Etats membres du FMI mettent en oeuvre ses directives. La Suisse le fait depuis 1996.

Le Conseil fédéral a décidé d'entreprendre les travaux d'application. Le Secrétariat d'Etat aux questions financières internationales se charge de la coordination. Aucune modification de loi dans le domaine de la statistique n'est nécessaire et les conséquences au niveau des ressources en personnel de la Confédération seront limitées.

Les nouvelles données statistiques seront établies conjointement par l'Office fédéral de la statistique, l'Administration fédérale des finances, le Secrétariat d'Etat à l'économie, l'Office fédéral des assurances sociales, ainsi que la Banque nationale suisse et l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."