Bilan

La reprise de Vescore par Vontobel menace 60 emplois

La banque privée zurichoise Vontobel va reprendre Vescore, une filiale de Raiffeisen. Des suppressions d'emplois visent à amincir les structures de Vescore.

Les activités de Vescore auxquelles Vontobel n'est pas intéressé devraient être vendues.

Crédits: Keystone

La banque privée zurichoise Vontobel reprendra le 20 septembre Vescore, filiale de Raiffeisen spécialisée dans la gestion d'actifs. Jusqu'à 60 emplois sont menacés par ce rachat.

L'information émane d'une lettre interne envoyée aux collaborateurs, que le journal financier Finanz und Wirtschaft s'est procurée comme il l'écrit dans son édition à paraître mercredi.

Jusqu'à 60 salariés sur les 190 que compte Vescore sont concernés par cette reprise, confirme mardi à l'ats Peter Dietlmaier, porte-parole de Vontobel. Ces suppressions d'emplois visent à amincir les structures de la filiale de Raiffeisen et à éviter les doublons, souligne la lettre interne.

A l'avenir, l'établissement financier zurichois souhaite se focaliser sur les sites de Bâle, de Zurich et de Munich. Jusqu'à présent, les employés de Vescore se répartissaient entre la Suisse, l'Allemagne, Vienne et Riga.

En outre, les activités de Vescore auxquelles Vontobel n'est pas intéressé devraient être vendues, précise Peter Dietlmaier. Il s'agit de Ceams, un gérant de fortune sis à Meilen dans le canton de Zurich, ainsi que de deux fonds de gestion.

La banque privée zurichoise a annoncé, fin juin, vouloir s'emparer de Vescore. L'entreprise indiquait alors vouloir finaliser son opération de reprise au cours du troisième trimestre. Elle estime les frais d'intégration de la filiale de Raiffeisen pouvant aller jusqu'à 25 millions de francs. L'acquisition devrait dégager des bénéfices en 2018.

Vescore a son siège à St-Gall. Spécialisée dans les conseils aux investisseurs institutionnels, la société dispose d'actifs sous gestion d'un montant total de 15 milliards de francs. Par ce rachat, Vontobel augmente sa fortune gérée en Suisse de 12% à 64 milliards et de près de 78% en Allemagne à 16 milliards.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."