Bilan

La place financière suisse pourrait profiter du Brexit

Le président de Credit Suisse, Urs Rohner, estime que "la place financière suisse dispose du potentiel de profiter de sa renommée de lieu de refuge".

M. Rohner a cependant admis que la situation était difficile sur les marchés pour les banques et "particulièrement" pour Credit Suisse.

Crédits: Keystone

Le président de Credit Suisse, Urs Rohner, estime que la place financière suisse pourrait profiter de la décision britannique de quitter l'Union européenne, dans un entretien au journal "Handelszeitung" à paraître jeudi.

"La place financière suisse dispose du potentiel de profiter de sa renommée de lieu de refuge", a indiqué M. Rohner, ajoutant que le Brexit pourrait aider la banque universelle de Credit Suisse à moyen terme. Le groupe maintient son objectif d'introduire partiellement sa division helvétique Swiss Universal Bank d'ici la fin de l'année prochaine, a-t-il souligné.

Le président s'est montré optimiste quant au cours de Bourse du groupe, qui a chuté ces derniers mois et évolue actuellement autour de 10 CHF par titre. "Nous avons discuté, et continuons à discuter, très intensivement de la stratégie avec de nombreux investisseurs, notamment des investisseurs de référence, et il n'y a pas de désaccord", a-t-il dit.

M. Rohner a cependant admis que la situation était difficile sur les marchés pour les banques et "particulièrement" pour Credit Suisse.

Ce dernier a cependant balayé les appels à la démission lancés à son encontre et celle du directeur général (CEO) Tidjane Thiam. "Tout comme l'ensemble du conseil d'administration, je suis convaincu qu'il est l'homme de la situation", a-t-il insisté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."