Bilan

La Grèce n’emprunte plus qu’à 8%

Les intérêts sur la dette grecque sont revenus à des niveaux proches de la moyenne historique.
En mars 2012, les taux d’intérêts sur la dette grecque à dix ans atteignaient près de 50%, Crédits: AFP

Alors qu’en mars 2012, les taux d’intérêts sur la dette grecque à dix ans atteignaient près de 50%, rendant impossible toute sortie de crise du pays, ils sont revenus à des niveaux de 8%, proches de la moyenne des années 1998-2013 de 7,7%.

Les taux de l’Italie, de l’Irlande ou de l’Espagne ayant connu la même évolution, le marché semble indiquer que la crise de la dette grecque est bel et bien terminée. C’est aussi le signe que la politique d’austérité et les mesures imposées par la troïka (UE-BCE-FMI), dont l’effacement de 100 milliards de dettes en mars 2012, fonctionnent et que la décision de maintenir la Grèce dans l’euro était la bonne.

Sur la foi de l’engagement du gouvernement grec à obtenir un solde budgétaire positif avant le paiement des intérêts de sa dette dès cette année, l’Eurogroupe vient de suggérer la possibilité d’un nouvel effacement de dettes l’an prochain.

Reste toutefois à confirmer cette évolution financière positive par de bonnes nouvelles sur le plan économique, ce qui risque d’être beaucoup plus long.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."