Bilan

La fraude chez Credit Suisse prend de l'ampleur

Selon les informations du "Temps", le client lésé par Credit Suisse serait l'ancien premier ministre de Géorgie Bidzina Ivanishvili.

M. Bidzina, premier ministre de Géorgie de 2012 à 2013 et important actionnaire de Gazprom, aurait déposé plus de 1 milliard de francs auprès de Credit Suisse.

Crédits: Keystone

La fraude d'un gestionnaire de Credit Suisse a pris de l'ampleur, affirme jeudi "Le Temps". Selon les informations du quotidien, le client lésé serait l'ancien premier ministre de Géorgie Bidzina Ivanishvili. Deux autres clients auraient également perdu de l'argent en raison des placements hasardeux du banquier et prépareraient une plainte contre la banque.

M. Bidzina, premier ministre de Géorgie de 2012 à 2013 et important actionnaire de Gazprom, aurait déposé plus de 1 mrd CHF auprès de Credit Suisse. Ce montant "aurait sérieusement fondu aujourd'hui, suite aux placements hasardeux de son gérant", estime le quotidien lémanique.

Deux autres clients, affirmant avoir perdu 70 mio CHF en raison des mauvais placement du même gérant, auraient déposé une plainte pénale et une dénonciation auprès du gendarme de la Bourse (Finma), ajoute le journal.

Dans les trois cas, les avoirs auraient été placés dans le groupe pharmaceutique américain Raptor, dont le titre a dévissé depuis septembre 2015 en raison de l'échec sur un médicament en développement. Le banquier de Credit suisse, qui gagnait des bonus non négligeables et générait d'importantes commissions, utilisait des comptes cachés pour investir massivement l'argent de ses clients dans Raptor, précise encore "Le Temps".

Credit Suisse, contacté par le quotidien, n'a pas commenté ces informations.

L'arrestation du gestionnaire avait été confirmée mercredi par le porte-parole de Ministère public genevois. Aucun chiffre n'a été avancé par la justice genevoise sur le montant du préjudice présumé. "Le Temps" évoque une fraude qui pourrait approcher les 100 mio CHF, tandis que le "Tages-Anzeiger" évoque une somme supérieure à 50 mio. L'enquête a été confiée au procureur Yves Bertossa.

Dans le foulée de ces révélations, le marché commençait à s'inquiéter des répercussions de cette affaire sur les résultats de Credit Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."