Bilan

La Finma interdit d'exercice dans le négoce six ex-responsables d'UBS

Les managers responsables d'UBS ont toléré le comportement illicite et déloyal des négociants placés sous leur responsabilité.

La Finma a vérifié dans quelle mesure les personnes impliquées étaient au courant des comportements abusifs constatés dans le négoce de devises et de métaux précieux à Zurich/Opfikon et quelle attitude elles avaient adoptée.

Crédits: Keystone

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a prononcé des interdictions d'exercer à l'encontre de six anciens managers et négociants d'UBS actifs dans les opérations sur devises et métaux précieux. Les procédures ont démontré que les managers responsables ont toléré le comportement illicite et déloyal des négociants placés sous leur responsabilité et l'ont, au moins ponctuellement, encouragé, a-t-elle indiqué jeudi dans un communiqué. La durée de l'interdiction d'exercer va d'un à cinq ans.

La Finma déclare avoir constaté que ces personnes sont directement responsables des graves violations du droit de la surveillance constatées en 2014 déjà dans le négoce de devises et de métaux précieux ayant cours au sein d'UBS.

Elle a prononcé une interdiction d'exercer à l'encontre de l'ancien responsable du négoce de devises et de l'ancien responsable des transactions en devises spot au niveau mondial. Les deux managers n'auront plus le droit, pour une période de quatre ans pour l'un et cinq ans pour l'autre, d'exercer une fonction dirigeante auprès d'un établissement assujetti à la surveillance de la Finma. Cette dernière prononce de plus des interdictions d'exercer d'au moins douze mois à l'encontre de quatre négociants en devises et en métaux précieux du bureau de négoce spot à Zurich/Opfikon.

La Finma achèvera ultérieurement la procédure à l'encontre d'un autre collaborateur d'UBS impliqué. Aucune des personnes concernées ne travaille encore pour UBS.

La Finma a ouvert en novembre 2014 des procédures d'"enforcement" à l'encontre de 11 négociants et managers d'UBS. Au cours de ces procédures, la Finma a vérifié dans quelle mesure les personnes impliquées étaient au courant des comportements abusifs constatés dans le négoce de devises et de métaux précieux à Zurich/Opfikon et quelle attitude elles avaient adoptée.

La Finma a clos en août 2015 quatre autres procédures contre des négociants d'UBS.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."