Bilan

La course au rachat de Novo Banco est ouverte

Les candidats au rachat de Novo Banco, née du sauvetage de Banco Espirito Santo (BES), ont jusqu'au 31 décembre pour se manifester.

Optimiste, le patron de Novo Banco, Eduardo Stock da Cunha, a estimé mercredi soir que les acheteurs potentiels allaient devoir "entrer dans la file d'attente qui va se former".

Crédits: Lusa

Les candidats au rachat de Novo Banco, née du sauvetage de Banco Espirito Santo (BES), ont jusqu'au 31 décembre pour se manifester, a annoncé jeudi le Fonds de résolution alimenté par les banques opérant au Portugal en ouvrant la vente de l'établissement.

Les offres devront être déposées "avant 17H00 GMT le 31 décembre 2014" auprès de la banque française BNP Paribas Corporate Finance, consultant de la Banque du Portugal pour la vente de Novo Banco, a précisé le Fonds de résolution dans un communiqué.

Les actionnaires ayant détenu une participation "supérieure ou égale à 2% de Novo Banco dans les deux ans précédant la création de Novo Banco" sont exclus de la compétition, a ajouté le communiqué.

La taille des candidats sera elle aussi déterminante. Le Fonds de résolution précise qu'ils devront "détenir des actifs nets d'au moins 500 millions d'euros" ou "des actifs sous gestion ou d'autres ressources financières d'au moins 100 millions d'euros".

Le Fonds de résolution, administré par la Banque du Portugal, a hérité de Novo Banco le 3 août dernier, alors qu'elle était créée dans le cadre du plan de sauvetage de Banco Espirito Santo.

La nouvelle banque, qui rassemble les actifs sains de BES, a été renflouée à hauteur de 4,9 milliards d'euros, dont 3,9 milliards prêtés par l'Etat Portugais.

Le Fonds doit désormais la vendre pour rembourser ce prêt à l'Etat ainsi que les banques qui ont apporté le reste de la somme.

Optimiste, le patron de Novo Banco, Eduardo Stock da Cunha, a estimé mercredi soir que les acheteurs potentiels allaient devoir "entrer dans la file d'attente qui va se former".

Une fois les manifestations d'intérêt parvenues à la BNP, les premières offres seront déposées au début de l'année prochaine.

La vente de Novo Banco "doit être conclue avant le mois de juillet" 2015, croit savoir le quotidien portugais Diario Economico.

Deux banques espagnoles, la Caixa, maison mère de la banque portugaise BPI, et Santander, elle aussi présente au Portugal avec sa filiale Santander Totta, ont déjà manifesté leur intérêt pour le rachat de Novo Banco.

Le conglomérat chinois Fosun serait aussi sur les rangs, selon la presse portugaise, ce qui serait "une excellente nouvelle", a estimé mercredi le PDG de Novo Banco, M. Stock da Cunha.

Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho avait relevé en septembre que la vente de Novo Banco devait intervenir "le plus rapidement possible", afin de limiter les risques pour les autres banques portugaises.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."