Bilan

La Comco enquête contre sept banques sur le négoce de métaux précieux

UBS et Julius Bär font partie des sept établissements visés par l'enquête de la Comco sur le négoce de métaux précieux.

Fin juin, UBS avait effectué des provisions de 2,37 milliards de francs pour régler les nombreux litiges auxquels la banque est confrontée.

Crédits: Keystone

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête contre sept banques, dont UBS et Julius Bär, pour examiner si des "accords illicites" ont été conclus dans le négoce de métaux précieux, a-t-elle annoncé lundi.

Hormis les deux établissements helvétiques, Deutsche Bank, HSBC, Barclays, Morgan Stanley et Mitsui sont également dans le collimateur du gendarme de la concurrence, selon un communiqué.

La Comco "dispose d'indices selon lesquels ces banques auraient éventuellement conclu des accords illicites à la concurrence dans le cadre du négoce de métaux précieux", notamment dans la fixation des prix et des "spreads" (écarts de cours) de l'or, de l'argent, du platine et du palladium, a précisé le régulateur.

Le Département américain de la Justice (DoJ) avait également lancé une enquête contre une dizaine de banques, dont UBS, pour manipulation supposée des cours des métaux précieux. La banque aux trois clés avait au final échappé à des poursuites judiciaires aux Etats-Unis en échange de sa coopération, avait indiqué le DoJ en mai.

Fin juin, UBS avait effectué des provisions de 2,37 mrd CHF pour régler les nombreux litiges auxquels la banque est confrontée.

Pour les analystes de la Banque cantonale de Lucerne (LUKB), l'annonce est sans grand impact sur les deux titres. L'établissement attribue une recommandation "neutre" à Julius Bär et "attractive" à UBS.

A la Bourse suisse, les actions des deux banques faisaient cependant moins bien que le marché. UBS lâchait 0,8% à 17,98 CHF et Julius Bär cédait 0,7% à 43,08 CHF, dans un SMI en hausse de 0,1% à 09h34.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."