Bilan

La Bourse de Francfort évolue confortablement dans le vert

La Bourse de Francfort évoluait dans le vert jeudi matin, aidée par la hausse de Wall Street la veille et la perspective de la conférence de presse du président de la BCE Mario Draghi.

Francfort plaçait aussi beaucoup d'espoir dans les déclarations à partir de 12H30 GMT de M. Draghi, qui devrait ouvrir grand la porte à un soutien encore plus poussé de l'économie de la zone euro.

Crédits: AFP

La Bourse de Francfort évoluait confortablement dans le vert jeudi matin, aidée par la hausse de Wall Street la veille et la perspective de la conférence de presse du président de la BCE Mario Draghi.

L'indice Dax des trente valeurs vedettes gagnait 1,37% à 10.185,81 points à 07H25 GMT. Le MDax des valeurs moyennes prenait 1,10% à 19.582,53 points à la même heure.

La place américaine a fini sur un franc rebond mercredi, de 1,82% pour le Dow Jones, et Tokyo en a profité pour remonter aussi, après trois séances de repli. Francfort plaçait aussi beaucoup d'espoir dans les déclarations à partir de 12H30 GMT de M. Draghi, qui devrait ouvrir grand la porte à un soutien encore plus poussé de l'économie de la zone euro.

Peu d'observateurs attendaient toutefois de véritables annonces de politique monétaires jeudi, au plus, pour les analystes de Commerzbank par exemple, "des ajustements dans les paramètres" du "QE", le programme de rachats d'actifs lancé en mars.

Toutes les valeurs du Dax étaient dans le vert, menées par Fresenius Medical Care (+3,56% à 69,03 euros), sa maison mère Fresenius (+1,59% à 62,76 euros) suivant un peu plus loin.

Lanxess prenait 1,04% à 44,56 euros dans le dernier tiers de l'indice. Le groupe de chimie pourrait bien être évincé du Dax, dont la composition doit être revue dans la journée, au profit vraisemblablement du groupe d'immobilier Deutsche Annington, rebaptisé Vonovia depuis cette semaine et qui en profitait pour avancer de 1,77% à 28,99 euros sur le MDax.

EON était en queue de Dax (-0,32% à 9,79 euros). Plusieurs articles de presse se font l'écho des plans du gouvernement allemand pour verrouiller la responsabilité des opérateurs de centrales nucléaires pour le démantèlement de celles-ci. EON est particulièrement visé par cette loi.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."