Bilan

La BNS possède assez d'instruments de politique monétaire

"Même en cas de situation particulièrement difficile", la BNS possède assez d'instruments pour remplir sa mission légale, indique mercredi le Département fédéral des finances (DFF).

Les intérêts négatifs et des interventions sur le marché des devises figurent notamment sur le rapport rendu par le Conseil fédéral.

Crédits: Keystone

La Banque nationale suisse (BNS) dispose d'instruments de politique monétaire en nombre suffisant, selon le Conseil fédéral. Le gouvernement suisse répond en ces termes à un postulat transmis par le Conseil national en 2012.

"Même en cas de situation particulièrement difficile", la BNS possède assez d'instruments pour remplir sa mission légale, indique mercredi le Département fédéral des finances (DFF). Les intérêts négatifs et des interventions sur le marché des devises figurent notamment sur le rapport rendu par le Conseil fédéral.

Toutes les autres mesures pour lesquelles il n'existe pas de base légale s'avèrent "ni nécessaires ni judicieuses". Dans cette catégorie figurent notamment les contrôles des mouvements de capitaux. L'industrie d'exportation, la place financière mais également les investisseurs et importateurs suisses ont besoin de flux de capitaux libres avec l'étranger, selon le rapport. En outre, de telles mesures impliqueraient des coûts pour les entreprises et l'État.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."