Bilan

La BNS plaide en faveur d'une approche conservatrice dans les prêts

Le vice-président de la BNS a reconnu que les taux bas affectent la rentabilité des banques dans le domaine des opérations d'intérêts et peuvent les inciter à prendre des risques excessifs.

Fritz Zurbrügg est également revenu sur la nécessité des taux d'intérêt négatifs instaurés par la BNS.

Crédits: Keystone

La Banque nationale suisse (BNS) a plaidé jeudi en faveur d'une approche "conservatrice" dans l'octroi de prêts par les banques, lors de l'assemblée annuelle des membres de la "Volkswirtschaftliche Gesellschaft" du canton de Berne. Lors de cette manifestation, le vice-président de l'institut, Fritz Zurbrügg, est également revenu sur la nécessité des taux d'intérêt négatifs instaurés par la BNS.

"Les taux négatifs contribuent à la stabilisation des prix et soutiennent l'activité économique en Suisse, deux conditions essentielles à un système bancaire prospère et stable", a rappelé M. Zurbrügg.

Malgré le bien-fondé de la mesure pour l'économie en général, le vice-président a reconnu que les taux bas affectent la rentabilité des banques dans le domaine des opérations d'intérêts et peuvent ainsi les inciter à prendre des risques excessifs.

"En Suisse, cette situation touche notamment les banques axées sur le marché intérieur, qui sont très actives dans de telles opérations et dont la marge d'intérêt a effectivement subi des pressions du fait de la phase exceptionnelle de taux bas qui perdure depuis 2008", a précisé le membre du directoire.

Selon M. Zurbrügg, les taux d'intérêt négatifs n'ont pas davantage impacté la rentabilité de ces établissements, notamment parce que, grâce aux montants exonérés, ils n'ont pas entraîné de coûts directs majeurs pour la plupart d'entre eux.

Nonobstant l'environnement des taux bas, "il importe que les banques adoptent une approche conservatrice dans l'octroi des prêts", a-t-il déclaré.

"Même si une forte hausse des taux est improbable à court terme, les emprunteurs et les banques ne doivent pas s'attendre à ce que les conditions de financement restent aussi avantageuses qu'aujourd'hui (...)", a mis en exergue le vice-président.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."