Bilan

La BNS officialise l'échange direct entre yuan et franc

La constitution d'une paire CNY/CHF et d'un cours afférant doit contribuer à réduire les frais de conversion supportés par les opérateurs sur les marchés.

Le franc suisse et le yuan pourront désormais être échangés de façon directe, et non plus convertis en passant par l'intermédiaire du dollar ou d'autres devises.

Crédits: Reuters

La Banque nationale suisse (BNS) confirme à son tour mardi le lancement, intervenu lundi, de l'échange direct entre yuan et le franc sur la plateforme officielle chinoise d'échange de devises. La constitution d'une paire CNY/CHF et d'un cours afférant doit contribuer à réduire les frais de conversion supportés par les opérateurs sur les marchés, indique l'institut d'émission dans un communiqué. Les autorités chinoises avaient, elles, annoncé cette nouvelle lundi.

L'échange direct "facilitera et favorisera" l'utilisation du yuan "dans les opérations transfrontières entre les entreprises et les établissements financiers", affirme la BNS, qui voit dans cette nouveauté un pas important dans le renforcement des relations entre la Chine et la Suisse.

La BNS et son homologue chinoise, la People's Bank of China, avaient signé en 2014 un accord de swap bilatéral, qui avait été suivi par un memorandum of understanding en janvier 2015. Ces deux textes constituent les conditions indispensables à l'établissement de ce marché, selon la BNS.

Le franc suisse et le yuan pourront désormais être échangés de façon directe, et non plus convertis en passant par l'intermédiaire du dollar ou d'autres devises. Un cours de référence sera publié chaque jour après consultation des acteurs de marché, soulignait lundi l'opérateur du China Foreign Exchange Trade System (CFETS).

Pour autant, les autorités chinoises continuent d'encadrer étroitement la convertibilité du yuan: celui-ci ne peut fluctuer face au franc qu'au sein d'une fourchette de 5% de part et d'autre d'un taux-pivot déterminé quotidiennement. Pour le dollar, cette fourchette est de 2%.

Le géant asiatique figure parmi les principaux partenaires commerciaux de la Suisse. Selon le dernier relevé de l'Administration fédérale des douanes, les exportations de la Chine vers la Suisse entre janvier et septembre de cette année se montent à 8,87 mrd CHF. Dans la même période, la Suisse a exporté vers la Chine 6,37 mrd CHF de biens et services, notamment dans le secteur de l'horlogerie et des produits pharmaceutiques.

Les deux pays avaient conclu en 2013 un ambitieux accord de libre-échange, le premier entre la Chine et une nation d'Europe continentale.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."