Bilan

La BNS n'est pas intervenue sur les marchés des devises la semaine dernière

Les avoirs en compte de virement des banques helvétiques auprès de la BNS sont restés stables la semaine passée. C'est le signe qu'elle n'est pas intervenue sur les marchés des devises.

Cette évolution est un indice pour savoir si l'institut central intervient ou non massivement sur le marché des devises pour empêcher un fort renchérissement du franc.

Crédits: Keystone

Les avoirs en compte de virement des banques helvétiques auprès de la Banque nationale suisse (BNS) sont restés stables la semaine passée. C'est le signe que la BNS n'est pas intervenue sur les marchés des devises au cours de cette période. Le franc a toutefois perdu de la valeur face à l'euro et au dollar. Lundi matin, il fallait verser un peu plus de 1,06 franc pour un euro alors que le cours était en dessous de 1,05 franc une semaine plus tôt.

Le total des avoirs en compte de virement des banques se situait à 384,9 mrd CHF vendredi dernier, au niveau de la semaine précédente. Le total des avoirs à vue auprès de la BNS a lui légèrement augmenté, de 0,2 milliard de francs à 443,2 milliards.

Cette évolution est un indice pour savoir si l'institut central intervient ou non massivement sur le marché des devises pour empêcher un fort renchérissement du franc.

La semaine passée, les avoirs en compte de virement avaient augmenté de près de 1,6 milliard. Au cours des deux semaines qui ont suivi l'abolition du taux plancher de 1,20 CHF pour 1 EUR, ils ont progressé de plus de 40 mrd CHF.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."