Bilan

La BNS boucle 2014 sur un bénéfice de 38,3 milliards de francs

Ce bénéfice, un record pour la BNS, est en légère hausse par rapport aux premiers chiffres annoncés en début d'année. 36,3 milliards seront redistribués à la Confédération, aux cantons et aux actionnaires.

La BNS estime qu'il est impossible pour l'instant de faire une estimation du résultat de l'exercice 2015. Elle rappelle qu'une interruption totale de la distribution du bénéfice pourrait être nécessaire certaines années.

Crédits: Keystone

La Banque nationale suisse (BNS) a terminé 2014 sur un fort bénéfice de 38,3 mrd CHF. Le montant constitue un record et s'inscrit légèrement en hausse par rapport aux 38 mrd annoncés en début d'année. L'institut d'émission avait subi une perte de 9,1 mrd CHF lors de l'exercice précédent.

La BNS a engrangé un gain de 34,5 mrd CHF grâce à ses positions en monnaies étrangères, annonce-t-elle vendredi. Une grande partie de cette somme est issue des gains de change, qui ont atteint 11,8 mrd CHF. Les pertes découlant des placements en euros ont été "plus que compensées" par les gains enregistrés sur les autres monnaies de placement, notamment la livre sterling et le dollar américain.

Le stock d'or a généré une plus-value de 4,1 mrd CHF, alors que la BNS enregistrait en 2013 une perte de 15,2 mrd CHF. Le prix du kilo d'or s'est apprécié de plus de 11% à 38'105 CHF. Le stock d'or, dont le volume total est de 1040 tonnes, n'a pas bougé d'un pouce.

Les positions en francs ont contribué modestement au bénéfice en dégageant 276,6 mio CHF, contre une perte de 96,4 mio CHF précédemment. Ce montant résulte principalement de gains de cours.

La Banque nationale suisse a fixé à 2 mrd CHF le montant à attribuer à la provision pour réserves monétaires au titre de l'exercice 2014. Après cette attribution, le bénéfice annuel distribuable s'inscrit à 36,3 mrd CHF, indique l'institution dans son communiqué. Elle souligne que ce montant est nettement inférieur à celui arrêté en 2013, car la période servant de base au calcul comprend des années de faible croissance du PIB nominal.

Le solde permettra le versement d'un dividende de 1 mrd CHF à la Confédération et aux cantons. La BNS et le Département fédéral des finances (DFF) ont par ailleurs convenu du versement d'un montant supplémentaire de 1 mrd CHF. Les actionnaires devraient percevoir un dividende de 1,5 mio CHF, selon la proposition faite à l'assemblée générale.

En raison de l'évolution incertaine sur les marchés de l'or, des changes et des capitaux, l'institut d'émission s'attend à de très fortes fluctuations des résultats trimestriels et annuels. Il est impossible pour l'instant de faire une estimation du résultat de l'exercice 2015, selon la BNS qui rappelle qu'une interruption totale de la distribution du bénéfice pourrait être nécessaire certaines années.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."