Bilan

La BNS avertit Credit Suisse et UBS, en forte baisse

La BNS chiffre les besoins des deux établissements à 10 milliards de francs de fonds propres supplémentaires pour la poursuite des activités opérationnelles.

La BNS chiffre les besoins des deux établissements à 10 milliards de francs de fonds propres supplémentaires pour la poursuite des activités opérationnelles.

Crédits: AFP

Les valeurs bancaires Credit Suisse et UBS figuraient dans le bas du classement jeudi à la Bourse suisse, sur un marché orienté négativement. Les deux titres voyaient leur redressement de la veille réduit à néant. Dans son rapport sur la stabilité financière publié jeudi matin, la Banque nationale suisse (BNS) a noté une amélioration de la situation en termes de capitalisation, mais appelle de nouvelles mesures.

À 09h30, le titre UBS cédait 1,6% à 13,31 CHF, tandis que Credit Suisse lâchait 2,3% à 11,34 CHF, après un plus bas annuel à 11,27 CHF peu après l'ouverture. L'indice phare SMI reculait dans le même temps de 0,8%.

D'après le rapport de stabilité de la BNS, les deux instituts répondent aux exigences de Bâle III en termes de fonds propres, tout comme aux directives concernant les banques d'importance systémique (too big to fail). Toutefois, concernant les exigences d'ici 2020, en particulier celles permettant d'assurer l'exploitation sans recourir à des fonds publics ("gone concern") et le ratio de levier, les deux établissements "doivent prendre des mesures", avertit la banque centrale.

Le rapport de la BNS n'a pas réservé d'autres surprises, estiment les analystes. Les nouvelles directives sur les banques d'importance systémique obligeront celles-ci à se doter de nouveaux instruments de capitaux, note Vontobel. Mais ce facteur est déjà intégré dans les prévisions des agences de notations, précise la banque privée zurichoise.

La BNS chiffre les besoins des deux établissements à 10 mrd CHF de fonds propres supplémentaires pour la poursuite des activités opérationnelles. Les deux banques devraient y parvenir via l'émission de "coco-bonds" (pour "contingent convertible bonds"), soit des emprunts automatiquement convertis en fonds propres lorsque le taux de fonds propres descend sous un certain seuil.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."