Bilan

La BCGE veut améliorer son résultat sur les prochaines années

La BCGE a connu sur neuf mois une progression de sa masse sous gestion conforme aux prévisions.

La BCGE table sur une progression du résultat entre 3% et 5% de 2017 à 2019. 

Crédits: Keystone

La Banque cantonale de Genève (BCGE) a connu sur neuf mois une progression de sa masse sous gestion conforme aux prévisions. Les perspectives pour les trois années à venir demeurent prudentes, en raison des incertitudes, notamment régulatoires, ont indiqué les directeurs général (CEO) Blaise Goetschin et financier (CFO) Eric Bourgeaux dans un entretien à AWP.

En termes de masse sous gestion, la croissance la plus forte est constatée dans les fonds de placement, où le seuil du 1,8 mrd a été dépassé grâce au lancement de nouveaux produits. Les mandats institutionnels et la banque privée jouissent d'une dynamique positive, mais plus modérée.

La BCGE table sur une progression du résultat entre 3% et 5% de 2017 à 2019. Sur le long terme, le rendement des fonds propres devrait atteindre une fourchette comprise entre 5% et 6%. "Nos prévisions 2016 sont inchangées", a précisé M. Goetschin. Le CFO a souligné pour sa part que le ratio de fonds propres durs est resté "à un niveau confortable", soit entre 13% et 14%.

Questionné sur le Global Financial Centres Index (GFCI), qui a recalé Genève à la 23e place du classement mondial, le CEO parle de "vision exagérée qui ne traduit pas la réalité". La place financière genevoise a certes subi un tassement, mais les racines sont solides, affirme le patron de la BCGE.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."