Bilan

La BCGE se lance dans l'hypothèque en ligne

La Banque cantonale de Genève, historiquement faible sur son marché hypothécaire domestique, lance son outil permettant de contracter une hypothèque en ligne, via une nouvelle plateforme.

La BCGE revendique moins de 20% des prêts accordés à Genève, contre 30% à 60% pour les homologues d'autres cantons. 

Crédits: keystone

La Banque cantonale de Genève a lancé mardi son outil permettant de contracter une hypothèque en ligne, via une nouvelle plateforme. Ce strapontin virtuel ouvre à l'établissement le marché suisse dans son ensemble. Le directeur général (CEO) Blaise Goetschin assure vouloir principalement suivre la clientèle de la BCGE à l'intérieur de la Suisse.

"Nous ne sommes pas en train de dire que nous allons faire un raid, comme de pillards qui vont partir attaquer le marché", a indiqué en conférence de presse le CEO.

Ce dernier reconnaît que l'émergence des solutions d'hypothèques en ligne ont quelque peu changé la donne, les banques cantonales chassant désormais en dehors que leurs zone d'influence traditionnelle. A ce titre, cette nouvelle offre est également un instrument défensif.

La BCGE est historiquement faible sur son marché hypothécaire domestique. Elle revendique moins de 20% des prêts accordés à Genève, contre 30% à 60% pour les homologues d'autres cantons. D'ici trois ans, cette proportion devrait atteindre au moins 21%.

La banque ne sera toutefois pas en terrain inconnu, puisqu'elle est déjà active hors de frontières cantonales. La BCGE revendique 11 mrd de crédits hypothécaires, dont 1 mrd CHF dans le canton de Vaud et 1 mrd EUR en France voisine.

La nouvelle plateforme en ligne offre également la possibilité d'ouvrir un compte derrière son écran d'ordinateur.

Côté ressources, le patron n'attend pas une réduction de la contribution des conseillers. Au contraire, ceux-ci sont actuellement "en déficit de 4 à 5 fois du temps nécessaire pour s'occuper de chaque client", notamment en raison de la réglementation qui augmente.

Des postes seront même lancés pour garantir le fonctionnement du dispositif. M. Goetschin évalue à 1,8 mio CHF le coût de lancement de la plateforme.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."