Bilan

La banque d'Ingvar Kamprad lance un jeu pour épargnants

Pour récompenser ses épargnants, la banque Ikano a lancé un jeu, Flappy Saver, inspiré de Flappy Bird et qui prévoit de verser 13'000 francs au vainqueur, soit le plus économe de ses clients.
  • Ingvar Kamprad n'a pas seulement créé Ikea, mais aussi tout le groupe Ikano, dont la banque du même nom.

    Crédits: Image: Fabrice Coffrini/AFP
  • Ikano Bank (dont voici le siège suédois) a décidé de miser sur une campagne virale via un jeu inspiré de Flappy Bird.

    Crédits: Image: Pimvantend/CC-BS-SA/Wikimedia
  • Le joueur pilote un petit cochon tirelire qui doit éviter les sources de dépenses potentielles.

    Crédits: Image: Ikano Bank

Un jeu pour gagner de l'argent dans une banque en encourageant les placements sages et prudents au détriment des dépenses déraisonnées: c'est le principe de «Flappy Saver», le jeu lancé par la banque suédoise Ikano, qui gravite dans l'univers du groupe éponyme, lequel a été fondé par Ingvar Kamprad et comprend aussi les magasins de meubles Ikea.

En moins d'un mois, «Flappy Saver» a enregistré plus d'1,52 million de parties. Le principe de ce jeu ouvert aux clients de la banque? Eviter les dépenses et garder intact le capital initial. Pour ce faire, le joueur évolue sous l'avatar d'un cochon-tirelire (au lieu de l'oiseaude Flappy Bird) dans un décor où il doit éviter les lieux synonymes d'achats (bijouteries, magasins de chaussures,...). Pour rester en vol et slalomer entre ces lieux de dépenses, le joueur doit cliquer sans arrêt. Et le vainqueur du jeu doit empocher la coquette somme de 100'000 couronnes suédoises (soit 13'000 francs) déposés sur un compte de la banque Ikano à son nom.

Un vainqueur à 1617 points

Vainqueur du concours qui s'es tenu du 27 juin au 18 juillet: un joueur dont l'avatar est «Rasmus J» a atteint le score de 1617 points. Si c'est ce joueur qui devrait donc toucher la récompense, le téléchargement du jeu reste possible pour ceux qui voudraient s'amuser, qu'ils soient ou non clients d'Ikano Bank.

Un responsable de l'institution financière a expliqué les visées de cette campagne virale: «faire découvrir Ikano à de nouveaux clients et agir pour les petits épargnants qui n’intéressent que très peu la plupart des grandes banques ». Et «Flappy Saver» n'est en cela que le nouvel avatar d'une stratégie qui a déjà été menée par le passé par cette même banque, à l'époque avec des clips publicitaires décalés mais basés sur le même message de sobriété dans les dépenses. Avec une version masculine axée sur le football.

Et une version féminine plaçant la femme dans un magasin de maroquinerie.

Cette nouvelle campagne, plus interactive que la précédente, prend place alors que les banques suédoises font face à une restriction de la législation qui les pousse à se livrer une concurrence acharnée afin de séduire les épargnants et que ceux-ci leur apportent leurs fonds. La plupart ont choisi de baisser la rémunération des comptes dépôts, afin de soutenir les mouvements de liquidités, sous la pression du taux directeur de la banque centrale suédoise (ramené de 0,5 à 0,25% en juin).

A contre-courant, Ikano Bank a maintenu la rémunération des taux entre 0,7 et 2,65% pour les comptes dépôts. Ceci afin de séduire un maximum de clients souhaitant épargner et ne pas entrer dans la politique de dépense voulue par les autorités financières suédoises.

«»

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."