Bilan

La Banque cantonale des Grisons publie un bénéfice en hausse

La Banque cantonale des Grisons (GKB) a réalisé au premier semestre 2015 un bénéfice net en hausse de 1,7% sur un an à 89,99 millions de francs.

Dans le cadre du conflit fiscal avec les Etats-Unis, la banque, classée en catégorie deux du programme du Département de justice américain (DoJ), s'attend à un dénouement du dossier cet automne.

Crédits: Keystone

La Banque cantonale des Grisons (GKB) a réalisé au premier semestre 2015 un bénéfice net en hausse de 1,7% sur un an à 89,99 mio CHF, a-t-elle annoncé vendredi. L'établissement s'attend pour l'ensemble de l'année à un résultat net stable par rapport à 2014.

Le bénéfice brut s'est quant à lui inscrit à 98,5 mio CHF, en baisse de 9,9%, surtout à cause du recul des activités d'intérêt.

Le produit de la vente de la participation dans Swisscanto de 18,6 mio CHF a soutenu la progression du bénéfice net. Cet argent sera alloué aux provisions liées aux risques généraux ainsi qu'au financement de grands projets, précise le communiqué.

Les commissions et les prestations de services ont généré 52,2 mio CHF de recettes, soit une baisse de 9,8%. Les opérations de négoce ont nettement augmenté de 31,3% à 12,11 mio CHF, tandis que les activités des taux d'intérêt se sont tassées de 5,2% à 113,05 mio CHF à cause des taux d'intérêt négatifs.

Les prêts à la clientèle ont crû de 3% à 16,9 mrd CHF. Les avoirs des clients ont par contre fléchi de 2,5% à 29,4 mrd CHF en raison des effets de change.

Le reflux d'argent net frais s'est établi à 310,2 mio CHF, contre -9,7 mio CHF à la même période il y a un an. Les changements intervenus dans les affaires transfrontalières explique ce recul, peut-on lire. Et pour l'ensemble de l'exercice un reflux de 300 mio CHF est prévu alors qu'en début d'année GKB visait un afflux de 200 mio CHF.

Le bilan a bondi de 10,2% à 22,7 mrd CHF par rapport à juin 2014. Et les charges sont restées quasi stables à 84,9 mio CHF (+0,2%) ce qui a conduit à un ratio II coûts/revenus de 48,8% contre 46,4%.

De janvier à juin, les fonds propres de l'institut sont de 2,3 mrd CHF et affichent un ratio CET 1 de 18,6%.

Pour 2015, la banque compte désormais sur un bénéfice net stable par rapport à 2014, situé entre 150 et 160 mio CHF. La GKB a par contre relevé de 10 mio ses prévisions de bénéfice ajusté. Ce dernier devrait désormais s'établir entre 170 et 180 mio CHF. En février lors de la publication des résultats annuels, la banque craignait de subir une chute de 15% de son bénéfice brut.

Le bénéfice par action est attendu entre 70 et 72 CHF avec un dividende inchangé de 38 CHF.

Dans le cadre du conflit fiscal avec les Etats-Unis, la banque, classée en catégorie deux du programme du Département de justice américain (DoJ), s'attend à un dénouement du dossier cet automne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."