Bilan

La banque cantonale de Zurich améliore nettement son bénéfice

La Banque cantonale de Zurich a gonflé son bénéfice net semestriel de 6,9% sur un an à 420 mllions de francs.

La ZKB a continué à amortir l'écart d'acquisition de Swisscanto, gestionnaire de fonds racheté aux autres banques cantonales en 2015.

Crédits: Keystone

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a gonflé son bénéfice net semestriel de 6,9% sur un an à 420 mio CHF. Toutes les lignes de métier ont contribué à la performance, notamment les opérations de commissions et de prestations de services, selon les indications fournies vendredi par l'établissement. Le deuxième semestre devrait être du même tonneau, selon le directeur général (CEO) Martin Scholl.

Ce dernier parle d'une "évolution particulièrement satisfaisante étant donné les risques géopolitiques persistants et un contexte globalement très exigeant".

Le résultat opérationnel s'est inscrit en hausse de 5,6% à 417 mio CHF, selon le communiqué. Cette progression s'avère plus importante que celle du produit d'exploitation, qui a néanmoins gonflé de 3,2% à 1,19 mrd.

Les opérations d'intérêts demeurent la principale source de revenus, avec des recettes nettes de 598 mio, soit +2,6%. Les correctifs de valeur liés à des défaillances clientèle ont été réduits à 7 mio, contre 10 mio douze mois auparavant.

La hausse la plus forte est à mettre sur le compte du produit des opérations de commissions et de prestations de services, bonifié de 4,9% à 378 mio CHF. Dans cette ligne de métier, la masse sous gestion s'est étoffée de 3,7% sur six mois à 274,52 mrd. Les autres revenus ordinaires ont reculé de 2,6% à 22 mio.

Marché des actions porteur

Les opérations de négoce s'affichent également en progression de 2,1% en rythme annuel, à 187 mio, portées par la bonne forme du marché financiers. Les résultats des actions, des produits structurés et du "collateral trading" sont supérieurs aux chiffres de l'année précédente, précise la ZKB dans son communiqué. Les obligations en euro affichent une performance moindre par rapport au premier semestre 2016.

Les charges ont pris 3,2% à 706 mio CHF, en raison d'un alourdissement de 7% des frais de personnel à 501 mio. A contrario, les charges matérielles ont décru de 5% à 205 mio, un montant qui compte les 12 mio pour le règlement de la garantie de l'Etat, versés au canton de Zurich. Au premier semestre 2016, cette somme avait atteint 11 mio. Le ratio coûts/revenus a été péjoré de 0,1 point sur un an, à 59,2%.

La ZKB a continué à amortir l'écart d'acquisition de Swisscanto, gestionnaire de fonds racheté aux autres banques cantonales en 2015. Le total des correctifs de valeur et amortissements s'est élevé à 59 mio.

A fin juin, la ZKB affichait un ratio de fonds propres durs (CET1) de 15,7%, amélioré de 0,4 point sur douze mois.

Les créances hypothécaires se sont établies à 78,21 mrd CHF, ce qui représente une hausse de 1,2% par rapport à fin décembre. Les dépôts clientèle ont grappillé 0,7% à 81,45 mrd. La somme du bilan a stagné (+0,2%) à 158,38 mrd.

Cité dans le communiqué, le CEO affirme que la banque devrait atteindre un résultat satisfaisant au 2e semestre, en dépit d'un "environnement difficile et très concurrentiel".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."