Bilan

La Commission européenne prolonge l'équivalence boursière pour la Suisse

La reconnaissance de l'équivalence boursière suisse est prolongée de six mois, garantissant que les entreprises et les marchés pourront continuer à fonctionner normalement après le 31 décembre 2018.

Suite à cette annonce de Bruxelles, le porte-parole du Six Swiss Exchange Julian Chan à déclaré à l'AWP que la reconnaissance d'une équivalence boursière durable est une priorité absolue.

Crédits: keystone

La reconnaissance de l'équivalence boursière suisse est prolongée de six mois, a annoncé lundi à Bruxelles le commissaire européen Johannes Hahn, en charge de la politique régionale. En décembre 2017, l'Union européenne avait limité cette reconnaissance à un an.

La mesure garantit que les entreprises et les marchés pourront continuer à fonctionner normalement et sans aucune perturbation après le 31 décembre 2018, a indiqué par ailleurs un communiqué de la Commission paru lundi. La Commission consulte actuellement les États membres de l'Union. Une fois la décision actée, elle sera publiée au Journal officiel. La décision s'appliquera donc à compter du 1er janvier et expirera le 30 juin 2019.


En proposant l'extension de l'équivalence pour les plateformes suisses, "la Commission a examiné les résultats des négociations de l'accord-cadre, ainsi que la décision du Conseil fédéral suisse de lancer une consultation sur cet accord qui durera jusqu'au printemps 2019".

Valdis Dombrovskis, vice-président pour la stabilité financière, les services financiers et l'union des marchés des capitaux, cité dans le communiqué, a déclaré: "Une extension temporaire de l'équivalence devrait donner à la Suisse le temps de mener à bien sa consultation interne sur l'accord-cadre institutionnel. Cela permettra également d'assurer la continuité des gestionnaires de portefeuille et des courtiers actifs dans les actions suisses."


La semaine dernière, le directeur général de SIX Swiss Exchange, Jos Dijsselhof, ne croyait pas à une prolongation de six mois de l'équivalence octroyée par l'UE à la Bourse suisse.

Priorité absolue pour SIX

Suite à cette annonce de Bruxelles, le porte-parole du SIX Swiss Exchange Julian Chan à déclaré à l'AWP que la reconnaissance d'une équivalence boursière durable est une priorité absolue.

"Une équivalence boursière durable est importante, car elle garantit une sécurité juridique et un marché transparent, ouvert et efficient pour continuer à répondre aux besoins des investisseurs", a poursuivi le porte-parole.

Il a rappelé que "quelques-unes des entreprises européennes les plus grosses et les plus négociées" sont installées en Suisse et que leurs actions sont cotées et négociées sur SIX.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."