Bilan

La banque WIR reste attachée à sa monnaie alternative

L'activité liée à cette monnaie ne représente qu'une petite part des transactions, puisque 87% des affaires de la coopérative bancaire sont réalisées en franc.

Le dirigeant de l'établissement bâlois n'est pas satisfait du cours de l'action de la banque, négociée sur la plateforme de gré à gré (OTC-X) de la Banque cantonale bernoise (BCBE).

Crédits: Keystone

La banque WIR reste très attachée à sa monnaie, le wir. "Cette devise alternative et le réseau de PME y étant associé valent de l'or", déclare son nouveau directeur général (CEO) Bruno Stiegeler, dans une interview parue mercredi sur le site schweizeraktien.net.

Grâce au wir, les entreprises font des affaires entre elles, mettant l'accent sur les dimensions régionales et durables, affirme M. Stiegeler. L'activité liée à cette monnaie ne représente qu'une petite part des transactions, puisque 87% des affaires de la coopérative bancaire sont réalisées en franc.

Un gros bénéfice

Au premier semestre 2019, l'établissement a dégagé un bénéfice net de 16,9 millions de francs, en hausse de 69% sur un an. "Si d'ici la fin de l'année les marchés financiers ne rencontrent pas les mêmes turbulences qu'en 2018, Banque WIR enregistrera un bon résultat", assure son nouveau patron.

Le dirigeant de l'établissement bâlois n'est en revanche pas satisfait du cours de l'action de la banque, négociée sur la plateforme de gré à gré (OTC-X) de la Banque cantonale bernoise (BCBE).

Le titre s'échange en dessous de sa valeur, regrette-t-il. Le cours de 360 francs est clairement inférieur à la valeur intrinsèque évaluée à 500 francs. La performance 2019 de la banque devrait permettre d'envoyer des signaux positifs aux investisseurs, relativise M. Stiegeler.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."