Bilan

L'ouragan Matthew menace deux millions de foyers aux Etats-Unis

La valeur de reconstruction après le passage de l'ouragan Matthew est estimée à plus de 400 milliards de dollars. Les dommages pour les réassureurs, notamment Swiss Re, devraient être élevés.

Le réassureur Swiss Re devrait être le plus impacté par les dommages de l'ouragan, avec une exposition de 5,6 milliards de dollars.

Crédits: AP

L'ouragan Matthew, qui est en train de se diriger vers la côte est des Etats-Unis, menace d'endommager près de 2 mio de maisons sur son passage, ont averti les analystes de Corelogic. Selon les estimations des spécialistes américains, la valeur de reconstruction de ces bâtiments est estimée à plus de 400 mrd USD. Les dommages pour les réassureurs, notamment Swiss Re, devraient être élevés.

Près de 2 mio de maisons en Floride, en Caroline du Sud et du Nord, ainsi qu'en Géorgie risquent d'être endommagées par le passage de l'ouragan Matthew, a indiqué Corelogic dans un communiqué jeudi soir. Les analystes ont tenu compte des dommages provoqués par les inondations et non par le vent ou la pluie.

L'ouragan, de catégorie 4 avec des pointes de vent proche de 215 km/h, a atteint la pointe sud de la Floride jeudi soir et devrait longer la côte est ce vendredi et samedi avant de repartir vers l'Atlantique, selon le dernier bulletin du centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Selon les estimations de Deutsche Bank, plus de 12 mio d'habitants sont affectés par le phénomène climatique, l'un des plus puissants des dernières décennies.

Coûts absorbables pour les réassureurs

Matthew a déjà provoqué de grave dommages dans les Caraïbes, où la dépression a fait des centaines de morts, notamment en Haïti. Ce bilan risquait toutefois de s'alourdir étant donné les ravages constatés dans le sud-ouest du pays, a indiqué l'AFP.

Le réassureur Swiss Re devrait être le plus impacté par les dommages de l'ouragan, avec une exposition de 5,6 mrd USD, suivi par Munich Re (3,9 mrd EUR), Hannover Re (1 mrd EUR) et Scor (0,7 mrd EUR), a indiqué Deutsche Bank. Les analystes de l'établissement allemand ont souligné que le géant suisse était le plus important réassureur du fonds de catastrophes naturelles de Floride, estimé à 200 mio USD, et donc le plus exposé aux dommages dans cet Etat.

Mais après trois trimestres relativement épargnés par les catastrophes, la plupart des réassureurs devraient pouvoir absorber des dommages équivalents à ceux provoqués par l'ouragan Sandy en 2012, le deuxième plus coûteux de l'histoire avec 30 mrd USD, a précisé Deutsche Bank. Des dommages de 40 à 50 mrd USD provoqueraient par contre des pertes de 1 à 1,5 mrd USD pour Swiss Re et Munich Re.

Les dégâts assurés pourraient s'élever à 25 mrd USD, a souligné JP Morgan. Les dommages, dont la moitié sont couverts par les réassureurs, devraient néanmoins être couverts par les revenus des groupes. Ces derniers verraient cependant leurs résultats 2016 amputés de 10%.

A la Bourse suisse, l'action Swiss Re s'établissait dans le bas du tableau. Le titre reculait de 0,7% à 84,15 CHF, dans un SMI en baisse de 0,34% à 09h28.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."