Bilan

L'euro continue à progresser sur fond de regain de tensions géopolitiques

L'euro continuait à progresser mercredi face au dollar. La devise suisse reculait face à l'euro, à 1,0835 franc pour un euro, mais remontait face au billet vert.

"La demande de valeurs refuges a profité au yen, au franc suisse et à l'euro qui ont progressé face au billet vert", a indiqué Rodrigo Catril, responsable des devises chez National Australia Bank.

Crédits: Keystone

L'euro continuait à progresser mercredi face au dollar dans un marché inquiet d'un regain de tensions géopolitiques après qu'un avion militaire russe eut été abattu par la Turquie.

Vers 08H00 GMT (07H00 HEC), la monnaie unique européenne valait 1,0667 dollar contre 1,0645 dollar mardi vers 22H00 GMT.

L'euro montait très légèrement face à la monnaie nippone, à 130,48 yens contre 130,42 yens mardi.

Le dollar baissait face à la devise japonaise, à 122,32 yens contre 122,55 yens mardi.

La nouvelle d'un avion russe abattu par l'armée turque qui avait, selon Ankara, violé son espace aérien près de sa frontière avec la Syrie a plombé mardi les places financières européennes, provoquant un net rebond des cours du pétrole.

"S'il est peu probable que le différend entre la Turquie et la Russie s'enveniment au point de devenir un conflit +ouvert+, il rappelle les tensions persistantes sur la manière de mettre un terme au conflit en Syrie et en Irak", a expliqué Angus Nicholson, analyste chez IG Ltd.

"La demande de valeurs refuges a profité au yen, au franc suisse et à l'euro qui ont progressé face au billet vert", a indiqué Rodrigo Catril, responsable des devises chez National Australia Bank.

Mercredi, le dollar restait par ailleurs pénalisé par le recul inattendu du moral des ménages aux Etats-Unis en novembre, même si la croissance économique américaine au troisième trimestre a été revue en hausse à 2,1%.

Dans la zone euro, les investisseurs ont noté la hausse inattendue en novembre du moral des entrepreneurs allemands malgré le ralentissement des pays émergents et les attentats à Paris.

Tous les indicateurs sont surveillés de très près alors que la Banque centrale européenne se réunit la semaine prochaine, pour éventuellement décider d'assouplir encore sa politique monétaire.

Moins de deux semaines plus tard, ce sera au tour du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine de décider si, comme beaucoup s'y attendent, de relever ou non les taux d'intérêt.

Tout nouveau relâchement de la BCE, qui serait décidé au nom de la nécessité de stimuler l'économie, reviendrait à diluer la valeur de l'euro, et tout resserrement par la Fed rendrait le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique se stabilisait face à la monnaie unique, à 70,61 pence pour un euro, mais remontait face au dollar, à 1,5106 dollar pour une livre.

La devise suisse reculait face à l'euro, à 1,0835 franc pour un euro, mais remontait face au billet vert, à 1,0158 franc pour un dollar.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."