Bilan

L'argent tombe du ciel aux Etats-Unis

L'argent ne tombe pas du ciel? Sur la côte Est des Etats-Unis, il semble que si: les habitants de Lewes (Delaware) ont vu 10'000 dollars en petites coupures jetées d'un hélicoptère par un concitoyen désirant rester anonyme.
Une pluie de billets de banque: c'est le spectacle étonnant auquel les habitants de Lewes, un modeste bourg de 3000 habitants dans le Delaware, sur la côte Est des Etats-Unis, ont eu droit ce week-end.

Et le plus étonnant, c'est que cette averse de billets verts était prévue (mais non annoncée). Contrairement à la pluie de billets de banque en Belgique voici quelques semaines, l'argent ne provenait pas d'un braquage ou d'un concours de circonstances. Même la police locale était informée de l'événement.

Condamné par la maladie

Les agents des forces de l'ordre avaient été informés à l'avance qu'un anonyme de la région, se sachant condamné par la maladie, souhaitait partager sa fortune avec les habitants de la cité côtière située entre Washington DC et Philadelphie. La police a donc simplement dépêché sur place un agent afin de prévenir tout risque de rixe lors du lâcher.

Et ce sont donc 10'000 dollars (un peu moins de 9200 francs) en coupures de 5, 10, 20 et 50 dollars qui ont été largués sur la ville depuis l'hélicoptère à l'heure du souper. Et qui ont fait le bonheur de centaines de personnes sorties dans la rue pour attraper ces précieux papillons.

170 dollars pour la serveuse d'un bar

Kara Miele travaille à l'Irish Eyes, un bar restaurant situé dans le port de plaisance. Sur WBOC16, la chaîne locale d'informations, elle avoue avoir été très surprise par ce lâcher de billets: «Personne ne savait ce qui se passait. Une fois que tout le monde s'est aperçu que c'était de l'argent, tout le monde s'est mis à crier que des billets pleuvaient du ciel. Tous les clients se sont rués à l'extérieur. Cependant, personne ne s'est battu mais tout le monde tentait d'amasser le plus de billets possible. C'est certainement la chose la plus dingue qui a pu se passer dans cette ville». Pour sa part, elle a réussi à attraper 170 dollars (un peu plus de 155 francs).

Et des témoignages de ce genre, WBOC16 en a collecté une série, que voici dans ce reportage vidéo (en anglais) tourné quelques heures après l'événement.

WBOC-TV 16, Delmarvas News Leader, FOX 21 -

Le barman de l'Irish Eyes, John Siddons, décrit des scènes cocasses, avec ces billets qui tombaient partout, sur la terre ferme comme dans l'eau: «Les gens ont même plongé dans le canal».

Aucune bagarre mais deux blessés légers

Présence du policier ou civisme, aucune rixe n'a opposé les habitants. L'hôpital a tout de même accueilli deux personnes pour soigner des blessures légères, mais liées à des chutes et non à des bagarres.

Au niveau de la récolte, elle a été assez fructueuse pour certains: plusieurs habitants ont reconnu avoir amassé pas moins de 700 dollars (un peu plus de 640 francs).
Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."