Bilan

L'ancien directeur de la Banque Coop accepte le verdict de la FINMA

L'ancien directeur général de la Banque Coop, Andreas Waespi, accepte le verdict de la FINMA, soit une interdiction d'exercer durant trois ans.

Entre l'été 2009 et le printemps 2013, la Banque Coop s'est adonnée à des opérations de rachat de ses propres titres dans le but de contrebalancer la chute du cours.

Crédits: Keystone

L'ancien directeur général de la Banque Coop, Andreas Waespi, accepte le verdict de la FINMA, soit une interdiction d'exercer durant trois ans. En tant qu'entrepreneur conscient de ses responsabilités, le banquier assure la responsabilité principale des affaires opérationnelles, écrit-il jeudi dans une prise de position.

Le banquier explique toutefois qu'il a agi en son âme et conscience. Il avait obtenu les directives juridiques qui étaient, selon lui, valables autrefois, et qui avaient été également interprétées par des spécialistes mandatés.

Entre l'été 2009 et le printemps 2013, la Banque Coop s'est adonnée à des opérations de rachat de ses propres titres dans le but de contrebalancer la chute du cours. Ce dernier a notamment bénéficié d'un coup de pouce avant et après la publication des résultats, ainsi qu'en fin de mois ou d'année. Selon la FINMA, ni l'établissement, "ni aucune personne y travaillant ne s'est enrichie par ce moyen".

En juillet 2013, la Banque Coop, contrôlée majoritairement par la Banque cantonale de Bâle, a de son propre chef mis fin aux pratiques incriminées. A l'issue de son enquête, la FINMA a émis des mesures contre l'établissement et contre son ancien directeur général.

Andreas Waespi regrette sincèrement ce qui s'est passé et aimerait s'en excuser. L'ancien chef juge toutefois la sanction "infondée" et "disproportionnée". L'homme renonce toutefois à recourir contre la décision de la FINMA.

Andreas Waespi, qui a quitté la Banque Coop en août dernier après neuf ans à sa tête, aurait dû prendre en mai 2015 la succession de Rudolf Dellenbach à la tête de la Banque cantonale d'Argovie. Après l'annonce de la FINMA, cette dernière a décidé d'un commun accord avec Andreas Waespi de rompre le contrat de travail qu'ils avaient signé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."