Bilan

KPMG réexamine son audit des comptes de la Fifa

La société d'audit et de conseils KPMG est en train de procéder à un examen du travail réalisé par sa branche suisse, qui est chargée d'auditer les comptes de la Fifa depuis 1999.

"Un examen du travail d'audit réalisé par KPMG Suisse est en cours, en consultation avec KPMG International", a indiqué Andreas Hammer, directeur de la communication du cabinet en Suisse, dans un courriel à l'AFP

Crédits: Keystone

La société d'audit et de conseils KPMG est en train de procéder à un examen du travail réalisé par sa branche suisse, qui est chargée d'auditer les comptes de la Fifa depuis 1999, a-t-elle indiqué dimanche, réagissant à un article dans la presse dominicale locale.

"Un examen du travail d'audit réalisé par KPMG Suisse est en cours, en consultation avec KPMG International", a indiqué Andreas Hammer, directeur de la communication du cabinet en Suisse, dans un courriel à l'AFP

Il a tout fois souligné que l'accusation du ministère américain de la Justice et les allégations qui y sont liées se focalisent essentiellement sur des activités qui n'ont pas d'impact direct sur les états financiers de la FIFA.

Le scandale autour de la fédération internationale de football a connu un nouveau rebondissement avec le limogeage de Jérome Valcke, le bras droit du président démissionnaire Sepp Blatter, qui a été relevé de ses fonctions en raison de soupçons pesant sur lui dans le cadre d'une affaire de revente de milliers de places lors de la dernière Coupe du Monde au Brésil, en 2014.

La Fifa est au coeur d'un scandale de corruption sans précédent depuis le mois de mai, qui a entraîné l'inculpation de 14 personnes par la justice new-yorkaise.

"La nervosité chez KPMG est visiblement très forte", a écrit le SonntagsZeitung, l'hebdomadaire suisse alémanique qui a dévoilé cette procédure interne dans ses colonnes.

Le porte-parole du cabinet en Suisse a d'emblée précisé que les associations nationales de football et les confédérations régionales du monde entier ne font pas partie des états financiers de la FIFA, et ne sont donc pas auditées par KPMG Suisse.

"Les paiements faits à des délégués votants individuels par des parties cherchant à influencer la sélection du pays accueillant la Coupe du Monde ne font pas partie des états financiers de la FIFA", a-t-il souligné par courriel.

En sont également exclus les paiements adressés à des hauts responsables d'associations de membres nationales et de confédérations régionales par des partenaires commerciaux pour des droits de télévision et de marketing, a-t-il ajouté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."