Bilan

Julius Bär prévoit d'investir au Brésil et en Chine

Julius Bär souhaite profiter du détournement actuel des investisseurs, réticents à la suite de prévisions économiques du Brésil et de la Chine, pour réaliser de bonnes affaires.

Ces annonces contredisent les rumeurs faisant état d'une possible acquisition de Julius Bär par un concurrent plus grand.

Crédits: Keystone

Julius Bär veut poursuivre ses acquisitions au Brésil et renforcer ses positions en Chine. Le groupe bancaire souhaite profiter du détournement actuel des investisseurs, réticents à la suite de prévisions économiques des deux pays, pour réaliser de bonnes affaires, a indiqué Boris Collardi, directeur général (CEO) de Julius Bär, au "Financial Times".

M. Collardi a affirmé avoir dressé une liste des entreprises chinoises qu'il cible dans les technologies financières et prévoit d'investir 100 mio USD dans le pays. Il a confirmé avoir de "grands projets" en Asie, où les opérations ont augmenté en 2012 avec l'acquisition de la division gestion de fortune de Merrill Lynch. Investir dans les sociétés non cotées en Chine reste "très difficile", mais M. Collardi espère profiter d'une co-entreprise avec Bank of China dès l'année prochaine.

Le patron voudrait également doubler la taille de ses opérations récemment acquises au Brésil avec le rachat de GPS. Le Mexique a également un bon potentiel à ses yeux. Ses ambitions à l'international ne l'empêchent pas de continuer "la consolidation" en Suisse, mais Boris Collardi a minimisé l'idée de racheter la banque privée tessinoise BSI.

Ces annonces contredisent les rumeurs faisant état d'une possible acquisition de Julius Bär par un concurrent plus grand. "Beaucoup de nos clients viennent d'UBS ou de Crédit Suisse, car ils cherchent quelque chose de différent et fuient les grandes structures", explique Boris Collardi. Un tel projet serait en opposition totale avec la plupart des salariés, a-t-il ajouté.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."