Bilan

Julius Bär pourrait payer une amende plus faible que prévu aux Etats-Unis

Le groupe bancaire privé Julius Bär pourrait se sortir mieux que prévu du conflit fiscal qui l'oppose à la justice américaine dans le cadre de fortunes non déclarées.

Julius Bär fait partie de la bonne douzaine de banques de la catégorie 1 à l'encontre desquelles une procédure a été entamée aux Etats-Unis.

Crédits: Dr

Le groupe bancaire privé Julius Bär pourrait se sortir mieux que prévu du conflit fiscal qui l'oppose à la justice américaine dans le cadre de fortunes non déclarées. L'amende pourrait être inférieure aux attentes, étant donné que le gestionnaire suisse de fortune semble avoir collaboré de son propre gré, selon l'édition en ligne du Wall Street Journal.

Selon les sources citées par le quotidien américain, le conseil d'administration de Julius Bär aurait déjà tenté en 2009 de faire parvenir au Département de la justice américaine des informations liées à cette affaire, mais les autorités suisses l'en auraient empêché.

Une décision concernant cette amende devrait tomber au cours des deux prochains mois, ajoute le WSJ. Les analystes prévoient un montant pouvant aller jusqu'à 900 mio USD pour l'enquête ouverte en 2011.

Julius Bär fait partie de la bonne douzaine de banques de la catégorie 1 à l'encontre desquelles une procédure a été entamée aux Etats-Unis. L'affaire de Credit Suisse a été bouclée il y a à peu près un an. Aux côtés de Julius Bär figurent en catégorie 1 également la BC Zurich (ZKB), la BC Bâle et Pictet notamment.

L'action de Julius Bär a réagi positivement à cette nouvelle en avant-Bourse. Elle a pris près de 1% dans un marché en légère baisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."