Bilan

Julius Bär dépasse les 400 milliards de masse sous gestion

La banque de gestion Julius Bär a franchi une nouvelle marque à fin avril, dépassant les 400 milliards de francs de masse sous gestion pour la première fois de son histoire.

A fin avril, les actifs sous gestion affichaient 401 milliards de francs, en hausse de 3,4% par rapport à décembre 2017. 

Crédits: keystone

La banque de gestion Julius Bär a franchi une nouvelle marque à fin avril, dépassant les 400 milliards de francs de masse sous gestion pour la première fois de son histoire. L'augmentation des volumes s'explique par des entrées d'argent continues et par des effets de change positifs, indique l'établissement zurichois mercredi.

A fin avril, les actifs sous gestion affichaient 401 milliards de francs, en hausse de 3,4% par rapport à décembre 2017. L'apport des marchés à cette croissance s'est révélée anecdotique, souligne le communiqué. En revanche, l'appréciation du dollar intervenue en avril a contribué à la croissance des actifs.

Sur une base annualisée, les afflux nets d'argent ont représenté 5% de la hausse, dans la cible maison de 4-6%. Les entrées sont arrivées en provenance d'Europe, de Suisse et d'Asie, avec des apports substantiels des conseillers recrutés en 2016 et 2017, explique la banque privée zurichoise.

Julius Bär a soigné sa rentabilité, avec une marge brute améliorée de 5 points de base à 93 pb. L'activité clientèle s'est révélée fructueuse en janvier et, dans une moindre mesure, en mars. Le ratio coûts/revenus a été amélioré de 2 points de pourcentage sur quatre mois à 67%. La banque veut placer cet indicateur entre 64-68% à moyen terme.

Les chiffres publiés par Julius Bär sont légèrement supérieurs aux prévisions du consensus AWP, qui plaçait la masse sous gestion à 398,7 milliards de francs et le ratio coûts/revenus à 68%.

A fin avril, le ratio de fonds propres s'est fixé à 13,3%, contre 13,5% à fin décembre. La capitalisation est demeurée stable malgré l'impact de la reprise du gestionnaire de fortune italien Kairos, dont une part de 20% restait à acquérir pour Julius Bär, précise le communiqué.

Julius Bär affirme qu'une nouvelle plateforme bancaire a été introduite avec succès en Asie, deuxième étape importante visant à harmoniser la structure informatique à l'échelle globale.

Le groupe bancaire ne fournit aucune prévision dans son communiqué. La publication des chiffres semestriels complets est prévue le 23 juin.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."