Bilan

HSBC Suisse: le procès à Bellinzone n'a pas de sens, selon Hervé Falciani

Hervé Falciani, qui n'a pas profité du sauf-conduit qui lui était proposé par la Cour, estime que son procès devant le Tribunal pénal fédéral n'a pas de sens.

Hervé Falciani a soutenu que ses agissements ont été coordonnées dès le départ avec l'administration française. "C'était orchestré politiquement", a-t-il assuré.

Crédits: AFP

Hervé Falciani estime que son procès devant le Tribunal pénal fédéral, ajourné à début novembre, n'a pas de sens. Il n'a pas profité du sauf-conduit qui lui était proposé par la Cour car il ne souhaite pas "sauver les apparences" en comparaissant, a indiqué mercredi l'ancien informaticien d'HSBC Suisse. Au cours d'une conférence de presse à Divonne, le Français a plaidé pour l'instauration d'un système de paiement public européen afin de miner l'influence des secteurs financiers et bancaires.

Hervé Falciani s'est montré très disert au cours de ce rendez-vous organisé par le Club suisse de la Presse, en marge des quatrièmes Assises du journalisme. L'ex-informaticien, accusé de service de renseignements économiques, de soustraction de données, ainsi que de violation des secrets commercial et bancaire, a dit assumer sa réputation sulfureuse et l'exploite même pour faire avancer ses idées et lutter contre l'évasion fiscale.

"Mes interventions publiques sont pilotées pour réagir face à des campagnes de contre-information me visant", a-t-il affirmé.

Souvent brouillon dans ses propos et ses réponses, il a expliqué que son voyage au Liban, pendant lequel il aurait supposément tenté de vendre les données volées auprès de HSBC, aurait servi à "gruger" les autorités suisses. La demande d'entraide émise par ces dernières aurait permis l'utilisation des fichiers informatiques illégaux par les autorités françaises, déclenchant les enquêtes.

Hervé Falciani a soutenu que ses agissements ont été coordonnées dès le départ avec l'administration française. "C'était orchestré politiquement", a-t-il assuré.

Hervé Falciani ne peut pas pénétrer sur le territoire suisse, où il risque d'être arrêté en raison des charges qui pèsent contre lui.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."