Bilan

HSBC Private Bank veut supprimer 260 postes, principalement à Genève

La mise en place d'une nouvelle plateforme informatique explique les coupes dans les effectifs de HSBC Private Bank. La banque britannique vient d'investir 200 millions de francs en Suisse.

La banque britannique HSBC compte environ 1350 postes en Suisse.

Crédits: Dr

HSBC Private Bank veut procéder à la suppression de quelque 260 postes de travail d'ici 2017, principalement dans le back office à Genève. Ces coupes dans les effectifs s'expliquent principalement par l'implémentation en 2015 d'un nouvelle plateforme informatique qui doit permettre des gains d'efficacité. La filiale du groupe britannique n'entend toutefois pas se désengager de la Suisse et vient d'y investir 200 mio CHF.

"HSBC reste totalement attaché à la Suisse, à la fois comme centre de domiciliation de comptes clé pour les activités de banque privée et comme marché prioritaire pour le groupe", affirme la banque dans un communiqué, confirmant les informations parues mercredi dans "L'Agefi" et la "Tribune de Genève". La restructuration n'est pas liée aux révélations Swissleaks, insiste l'établissement.

Le back office devrait payer le plus lourd tribut, avec 210 postes supprimés. Celui-ci restera néanmoins à Genève. Aucun détail supplémentaire n'a été apporté au sujet des autres départements qui sont concernées par ces coupes.

HSBC, dont la dotation en personnel se monte à environ 1350 postes en Suisse, va procéder à une consultation avec ses employés jusqu'à mi-mai. Aucune décision finale ne sera prise avant la fin de ce processus, précise HSBC. La banque n'a souhaité apporter aucun commentaire quant à la mise en place d'un éventuel plan social ou à une éventuelle négociation avec les partenaires sociaux.

Les investissements consentis pour la plateforme informatique mais aussi pour le récent assainissement des locaux sur le Quai des Berges à Genève constituent, selon HSBC, la preuve que le groupe bancaire reste attaché à la Suisse. Le montant global engagé pour ces deux projets se monte à 200 mio CHF.

A fin 2014, HSBC Private Bank a vu sa masse sous gestion fondre de 43% par rapport à 2007, suite à une réduction volontaire de ses activités. Le nombre de marchés stratégiques doit passer à terme à 29, contre 150 en 2007. L'année dernière, la banque a cédé un portefeuille d'une valeur supérieure à 10 mrd CHF à la filiale suisse de LGT.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."