Bilan

Helvetia Suisse ne mise pas sur les acquisitions

L'assureur Helvetia veut croître de manière organique, et compte sur les progrès technologiques et la numérisation, a indiqué le directeur général (CEO) Philipp Gmür.

"Les assureurs ont reconnu les possibilités offertes par la numérisation. L'industrie a gagné en dynamisme", souligne le CEO de Helvetia Suisse.

Crédits: Keystone

L'assureur Helvetia ne mise guère sur les acquisitions pour se développer. Le marché national est largement consolidé et la société saint-galloise veut croître de manière organique, a indiqué le directeur général (CEO) de Helvetia Suisse Philipp Gmür dans une interview à AWP. Ce développement se ferait au travers de "nouvelles opportunités commerciales".

Le responsable fait également le point sur l'intégration de Nationale Suisse, du point de vue des activités helvétiques. "Mis à part quelques projets de migration de projets liés aux portefeuilles, celle-ci est terminée en Suisse", explique M. Gmür.

Les progrès technologiques occuperont une place prépondérante dans le secteur des assurances à l'avenir, avec ses bons et ses mauvais côtés. "Les assureurs ont reconnu les possibilités offertes par la numérisation. L'industrie a gagné en dynamisme", souligne le responsable. La relation entre les clients et les sociétés d'assurances est ainsi appelée à changer. Le client s'informera, recevra des conseils et conclura des contrats en ligne. Le conseil personnalisé restera néanmoins important, selon M. Gmür.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."