Bilan

Helsana va supprimer les caisses Avanex et Sansan, 400'000 assurés concernés

Quelque 400'000 assurés, alémaniques dans leur majorité, sont concernés par le regroupement des caisses-maladie Avanex et Sansan aux caisses Helsana et Progrès.

Le groupe Helsana a enregistré en 2015 une stagnation des primes encaissées à 6 milliards en comparaison annuelle.

Crédits: Keystone

Les caisses-maladie Avanex et Sansan, propriété du groupe Helsana, vont disparaître et seront intégrées à d'autres entités, respectivement aux caisses Helsana et Progrès. Quelque 400'000 assurés, alémaniques dans leur majorité, sont concernés par ce regroupement, a indiqué vendredi à AWP de l'assureur zurichois, confirmant une information du quotidien "Le Temps".

Les deux caisses sont gérées comme des marques à l'échelle du groupe. Le regroupement n'aura ainsi aucune incidence au niveau du personnel.

De nouvelles dispositions légales seraient à l'origine de cette décision. Un nouveau critère de compensation des risques entrera en vigueur en 2017, à savoir le seuil de coût pour les médicaments. "Cette nouveauté se traduira par une charge supplémentaire susceptible d'entraîner une hausse marquée des primes", a selon Stefan Heini, porte-parole.

Selon "Le Temps", les bons risques devraient ainsi payer pour les mauvais risques. L'intégration d'Avanex et de Sansan vise à lisser l'augmentation. Les assurés affiliés à ces deux caisses subiront ainsi une hausse de leurs primes, "moins forte qu'elle ne l'aurait été si aucun regroupement n'avait eu lieu", assure Helsana.

Plus de 1,3 milliard de primes en 2015

La couverture des coûts cantonaux par les primes constitue l'autre modification légale avancée le groupe zurichois. Cette dernière entraînera davantage de variations de primes. Le regroupement touchant Avanex et SanSan vise à ne pas prétériter leurs assurés.

En 2015, Avanex a encaissé des primes pour quelque 729,9 mio CHF, contre environ 620,5 mio pour Sansan.

Les caisses du groupe Helsana devraient connaître une hausse des primes de 3,7% en moyenne. Les complémentaires resteront stables.

Selon le porte-parole, d'autres groupes d'assurance-maladie devront procéder à des regroupements en raison de la compensation des risques. "On va assister à une consolidation dans la branche, car il devient désormais moins attractif d'avoir une caisse composée de bons risques."

Le groupe Helsana a enregistré en 2015 une stagnation des primes encaissées à 6 mrd en comparaison annuelle. L'assurance de base représente 4,33 mrd de ce total. Le bénéfice net a été divisé pratiquement par dix à 16 mio CHF à cause de l'augmentation des coûts des prestations, plus élevée qu'escompté.

A fin décembre, l'assureur présentait 1,9 mio d'assurés, dont 1,2 mio pour l'assurance de base, pour 3214 employés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."