Bilan

Goldman Sachs, le leader des fusions

La banque américaine Goldman Sachs devance Morgan Stanley et JP Morgan dans le classement des instituts les plus actifs dans les opérations de fusions d’entreprises. Credit Suisse figure au 6ème rang.
  • Avec 191 milliards de dollars, la transaction la plus importante a concerné l’acquisition d’Allergan par Pfizer (médicaments). Puis suivent les rachats de SABMiller par AB InBev (bières) pour 121 milliards et de BG Group par Royal Dutch Shell (pétrole) pour 81 milliards.

  • A elle seule, l’Amérique du Nord a largement dominé le marché avec 53% des fusions-acquisitions.

  • Au cours de ces dix dernières années, la taille moyenne des opérations a fortement augmenté : +65% aux Etats-Unis (6,3 milliards) et +43% en Europe (4,6 milliards).

  • Goldman Sachs a remporté la majorité des transactions supérieures à 50 milliards de dollars comme celles entre Pfizer et Allergan et entre Dell et EMC.

  • Avec 37,4%, la part de marché de Goldman Sachs a progressé de 8 points de pourcentage par rapport à 2014.

  • Bank America Merril Lynch a chuté du 2ème au 4ème rang du classement, alors que JP Morgan a conservé sa 3ème position. De son côté, Credit Suisse figure au 6ème rang.

Goldman Sachs est restée en 2015 le leader incontesté des banques actives dans le conseil des fusions-acquisitions. L’institut américain a profité du nombre record de transactions qui a atteint l’an dernier le montant historique de 4702 milliards de dollars en raison du cash accumulé par les grands groupes au cours des dernières années, de l’abondance du crédit, de la force du billet vert et de la pression des activistes. Selon le palmarès publié par Thomson Reuters, Goldman Sachs devance Morgan Stanley et JP Morgan. Retrouvez dans la galerie ci-dessus les enseignements qu’on peut tirer du classement 2015. 

Lire aussi: Montant record de fusions-acquisitions en 2015

 

 

 

 

 

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."