Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Goldman Sachs, le leader des fusions

Avec 191 milliards de dollars, la transaction la plus importante a concerné l’acquisition d’Allergan par Pfizer (médicaments). Puis suivent les rachats de SABMiller par AB InBev (bières) pour 121 milliards et de BG Group par Royal Dutch Shell (pétrole) pour 81 milliards.
A elle seule, l’Amérique du Nord a largement dominé le marché avec 53% des fusions-acquisitions.
Bank America Merril Lynch a chuté du 2ème au 4ème rang du classement, alors que JP Morgan a conservé sa 3ème position. De son côté, Credit Suisse figure au 6ème rang.
1 / 6