Bilan

Francfort serait avantagée pour profiter du Brexit

L'institut économique de Cologne estime que la place de Francfort devrait être celle qui tirera le plus profit du Brexit, devant ses rivales Paris, Luxembourg et Dublin.

"Francfort peut attirer des entreprises qui ont besoin de connaissances en terme de régulation" puisqu'elle héberge la BCE, le superviseur bancaire européen (MES) et l'autorité européenne de supervision des assurances (EIOPA), relève l'IW.

Crédits: AFP

La place de Francfort devrait être celle qui tirera le plus profit d'une sortie britannique de l'UE, devant ses rivales Paris, Luxembourg et Dublin, selon une étude de l'institut allemand IW publiée jeudi.

L'institut économique de Cologne (ouest) a passé en revue les avantages de chaque ville. Alors que Paris peut se targuer d'être le siège de l'OCDE, Luxembourg d'avoir les impôts les plus bas et Dublin d'avoir la même langue que la City de Londres, "Francfort les éclipse", affirment les économistes de l'IW, cités dans un communiqué.

"Francfort peut attirer des entreprises qui ont besoin de connaissances en terme de régulation" puisqu'elle héberge la Banque centrale européenne (BCE), le superviseur bancaire européen (MES) et l'autorité européenne de supervision des assurances (EIOPA), relèvent-ils.

Par ailleurs, "Francfort est facilement accessible", avec sa position au coeur de l'Europe et l'un des plus grands aéroports du continent. "L'aéroport, les soins médicaux et la sécurité sont au plus haut niveau sur le plan international", ajoute l'IW.

Autre avantage de la capitale financière allemande, selon eux: davantage de surfaces de bureaux libres que dans les villes concurrentes, ce qui se traduit par des loyers plus bas, deux fois moins chers par exemple que ceux pratiqués à Paris.

La qualité de vie y est également élevée. Selon une étude du cabinet américain Mercer, Francfort arrive en 7e place des métropoles les plus agréables à vivre, loin devant Luxembourg (19e), Dublin (33e) et Paris (37e).

"Bien sûr, la qualité de vie est question de préférences et il est certain que certains banquiers préféreront Paris ou Dublin à Francfort", reconnaît tout de même l'institut.

Mais "étant donné le tableau général (marché financier, institutions, surfaces de bureaux et infrastructures), Francfort a de grandes chances d'être la ville qui profite le plus du Brexit", estiment ses économistes.

Depuis le vote britannique en faveur du Brexit, les places européennes multiplient les appels du pied aux acteurs mondiaux de la finance et aux grandes entreprises pour tenter de profiter d'une éventuelle rétrogradation de la City.

Francfort ne fait pas exception. Dès le lendemain du référendum sur le Brexit, l'association Frankfurt Main Finance, qui défend les intérêts de la place francfortoise, a lancé une campagne intitulée - en anglais dans le texte -"Welcome to Frankfurt – What can we do for you?".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."