Bilan

Entente sur le marché des devises: UBS passe entre les gouttes

Les cinq banques étrangères impliquées dans l'affaire - Barclays, Citigroup, JP Morgan, MFUG Bank et RBS - ont participé à deux cartels différents, pour lesquels leurs courtiers ont coordonné sporadiquement leur comportement sur le marché des devises. Les faits s'étalent sur une période comprise entre 2003 et 2012, indique la Comco jeudi.

L'autre grande banque Credit Suisse est encore sous enquête. Les procédures lancées contre la Banque cantonale de Zurich et Julius Bär ont été classées sans suite.

Crédits: Keystone

La grande banque UBS ne sera pas sanctionnée malgré son implication dans des accords illicites sur le marché des changes. La Commission de la concurrence (Comco) a exempté le groupe zurichois de toute pénalité financière pour avoir dénoncé l'entente. En tout, cinq établissements étrangers devront débourser une somme totale de 90 millions de francs.

Les cinq banques étrangères - Barclays, Citigroup, JP Morgan, MFUG Bank et RBS - ont participé à deux cartels différents, pour lesquels leurs courtiers ont coordonné sporadiquement leur comportement sur le marché des devises. Les faits s'étalent sur une période comprise entre 2003 et 2012, indique la Comco jeudi.

UBS a également pris part à cette entente illicite entre 2009 et 2012, affirme le gendarme de la concurrence.

A chacun sa somme

La banque britannique Barclays devra s'acquitter d'une pénalité de 27 millions de francs, les américaines Citigroup et JP Morgan écopent d'une sanction respective de 28,5 millions et 9,5 millions, contre 1,5 million pour MUFG Bank et 22,5 millions pour Royal Bank of Scotland.

Les accords en matière de concurrence ont eu lieu grâce à des échanges d'informations lors de discussions sur internet, précise le communiqué. Certaines de ces banques se sont autodénoncées et ont profité de remises partielles de sanction. Les décisions peuvent faire l'objet d'un recours au Tribunal administratif fédéral.

L'autre grande banque Credit Suisse est encore sous enquête. Les procédures lancées contre la Banque cantonale de Zurich et Julius Bär ont été classées sans suite.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."