Bilan

Difficultés en vue pour les caisses de pension

La persistance du bas niveau des taux d'intérêt est un phénomène mondial, attribuable seulement en partie aux mesures exceptionnelles prises par les banques centrales, assure Dewet Moser, membre suppléant de la Direction générale de la BNS.

Les caisses de pension vont avoir de la difficulté à trouver des placements sûrs porteurs d'intérêts après la décision de la BNS.

Crédits: Dr

Les caisses de pension, qui détiennent une part importante de leurs placements en francs et sont astreintes à un certain niveau de rémunération, vont avoir de la difficulté à trouver des placements sûrs porteurs d'intérêts après la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abolir le cours plancher face à l'euro et l'introduction de taux négatifs.

"Pour les investisseurs, l'environnement est devenu plus exigeant", a déclaré vendredi Dewet Moser, membre suppléant de la Direction générale de la BNS, à l'occasion de l'assemblée des membres de l'Association des instituts de prévoyance (Asip).

M. Moser assure que la persistance du bas niveau des taux d'intérêt est un phénomène mondial, attribuable seulement en partie aux mesures exceptionnelles prises par les banques centrales, qui ne peuvent "ni produire de la croissance à long terme ni résoudre les problèmes structurels". Il rappelle néanmoins que le mandat légal des instituts centraux est d'assurer la stabilité des prix, et pas de décharger les intervenants des risques économiques.

Cela implique parfois la prise de décisions "difficiles" et impopulaires, au nombre desquels figure en bonne place l'abolition du taux plancher face à l'euro, décidée par la BNS 15 janvier dernier.

"Il est primordial, pour notre pays, de disposer d'une prévoyance vieillesse solide", souligne M. Moser. Et d'ajouter que les défis auxquels doivent faire face les caisses de pensions "découlent en grande partie de la réglementation et de l'évolution démographique".

M. Moser rappelle que l'intérêt négatif n'est pas prélevé directement sur les avoirs des caisses de pensions, mais ne s'applique qu'aux comptes de virement détenus à la BNS par les banques et autres acteurs des marchés financiers, qui les répercutent ensuite sur les investisseurs, avec des taux et des montants exonérés variant d'un établissement à l'autre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."