Bilan

Deutsche Bank se rassure avec le rachat de sa propre dette

Deutsche Bank estime avoir rassuré sur sa solidité financière, grâce à un rachat de 740 millions de dollars de sa propre dette américaine, soit environ 680 millions d'euros.

Une semaine auparavant, l'établissement avait déjà effectué un rachat de dette, libellée en euros cette fois, plus faible que prévu.

Crédits: Reuters

Etrillée en Bourse ces derniers temps, Deutsche Bank a estimé mardi avoir rassuré sur sa solidité financière, grâce à un rachat de 740 millions de dollars de sa propre dette américaine, soit environ 680 millions d'euros, bien moins que prévu.

La première banque allemande s'était dite prête à racheter jusqu'à deux milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) de sa propre dette libellée en monnaie américaine. Mais les investisseurs ne se sont finalement pas rués sur cette porte de sortie mise à leur disposition.

"La participation relativement faible des investisseurs (...) reflète l'amélioration de la confiance du marché et une préférence des investisseurs pour conserver une exposition à Deutsche Bank", s'est félicité la banque dans un communiqué.

Une semaine auparavant, l'établissement avait déjà effectué un rachat de dette, libellée en euros cette fois, plus faible que prévu: 1,75 milliard au lieu des trois milliards qu'elle était prête à débourser.

Deutsche Bank a vu son action dégringoler en Bourse de presque 30% depuis le début de l'année, minée par ses problèmes de rentabilité, une perte nette de presque 7 milliards d'euros en 2015, et les coûts qui enflent de quelque 6.000 litiges judiciaires dans lesquels elle reste engluée.

Sur fond de défiance généralisée à l'égard du secteur bancaire, les inquiétudes avaient amplifié au point de remettre en question la solvabilité de Deutsche Bank. Celle-ci a été forcée de publier mi-février un communiqué officiel, pour rassurer les investisseurs sur sa capacité à rembourser ses dettes.

Quelques jours plus tard elle avait annoncé son offre de rachat de dette en euros et en dollars. Cette opération va apporter une contribution positive de 55 millions d'euros aux résultats du premier trimestre, sous forme de minoration de la charge d'intérêt, a précisé la banque dans son communiqué.

La Bourse de Francfort accueillait cette transaction largement dans l'indifférence. A 14H02 GMT, l'action Deutsche Bank prenait 0,19% à 15,94 euros, dans un marché en baisse de 0,67%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."