Bilan

Deutsche Bank réduit les bonus après une année noire en 2015

Les primes versées au titre de 2015 ont reculé de 17% à 2,4 milliards d'euros, a annoncé Deutsche Bank, première banque d'Allemagne et l'une des plus grosses d'Europe.

Plombée par d'énormes charges de restructuration et de personnel, et d'importantes provisions, Deutsche Bank a enregistré une perte record de 6,8 milliards d'euros en 2015.

Crédits: AFP

Deutsche Bank a comme promis réduit le montant des primes versées à ses salariés pour 2015, après un exercice annuel catastrophique pour la première banque allemande.

A taux de change constants, les primes versées au titre de 2015 ont reculé de 17% à 2,4 milliards d'euros, a annoncé vendredi l'institut de crédit, première banque d'Allemagne et l'une des plus grosses d'Europe. Dans ses activités de négoce de titres et de banque d'entreprise, la baisse par rapport à 2014 est même de 20%, précise-t-il.

Plombée par d'énormes charges de restructuration et de personnel, et d'importantes provisions pour faire face aux innombrables litiges dans lesquels son nom est cité, Deutsche Bank a enregistré une perte record de 6,8 milliards d'euros en 2015.

Tirant les conséquences de ces résultats calamiteux, elle a annoncé en janvier qu'elle ne verserait pas de bonus aux membres de son directoire et que les primes de l'ensemble du personnel seraient également revues en nette baisse.

"La grande majorité des salariés est prête aux sacrifices qui s'imposent", avait estimé son patron John Cryan, nommé en juillet 2015 à la tête du géant bancaire, et qui s'attelle à tailler dans les coûts et faire reprendre à Deutsche Bank le chemin des bénéfices.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."