Bilan

Deutsche Bank annonce un rachat de dette pour apaiser les investisseurs

Deutsche Bank, fragilisé par des inquiétudes concernant sa solidité financière, a annoncé son projet de racheter pour environ 4,8 milliards d'euros de titres de dettes qu'il avait émis par le passé.

La banque avait aussi indiqué lundi soir que sa "capacité de remboursement" sur un autre type de dette convertible était "d'environ un milliard d'euros" cette année. Soit amplement de quoi couvrir un remboursement d'obligations de 350 millions d'euros à échéance du 30 avril prochain.

Crédits: AFP

Le géant bancaire allemand Deutsche Bank, fragilisé par des inquiétudes concernant sa solidité financière, a annoncé vendredi son projet de racheter pour environ 4,8 milliards d'euros de titres de dettes qu'il avait émis par le passé.

"La forte position de liquidité de la banque lui permet de racheter ces titres sans modifier son plan de financement 2016", a précisé Deutsche Bank dans un court communiqué, manifestement destiné à balayer les craintes des investisseurs quant à sa capacité à faire face à ses engagements vis-à-vis de ses créanciers.

Dans le détail, cette opération portera sur certains titres de dette dite "senior", c'est-à-dire des obligations dont le remboursement est prioritaire par rapport à d'autres créances. Certains sont libellés en euros, pour un montant de 3 milliards d'euros, et d'autres en dollars, pour un montant de 2 milliards de dollars.

Quelques jours plus tôt, sur fond de dégringolade de son action en Bourse, la banque avait déjà dû assurer le marché de sa capacité à payer ses dettes, pour répondre aux doutes des investisseurs.

"Deutsche Bank reste solide comme un roc, au vu de notre situation de capital et de risque", avait martelé John Cryan, le Britannique aux commandes depuis l'été dernier, dans une lettre adressée aux employés et rendue publique par la banque.

Dans un bref communiqué boursier, la banque avait aussi indiqué lundi soir que sa "capacité de remboursement" sur un autre type de dette convertible était "d'environ un milliard d'euros" cette année. Soit amplement de quoi couvrir un remboursement d'obligations de 350 millions d'euros à échéance du 30 avril prochain.

Ces assurances n'avaient pas suffi à apaiser les inquiétudes des investisseurs, en revanche l'opération annoncée vendredi devrait envoyer un signal rassurant.

L'action Deutsche Bank prenait 9,61% à 15 euros à la Bourse de Francfort vendredi à 14H00 GMT.

A Bruxelles, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a assuré que Deutsche Bank était "une banque solide, et c'est comme ça".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."