Bilan

Dernière phase de baisse de l’euro face au dollar?

En cassant le niveau de 1,10 dollar, la devise européenne a rouvert les projections sur une parité d’ici à la fin de l’année.

Devises A la mi-mars, l’euro atteignait 1,0460 dollar, terminant la baisse entamée un an plus tôt depuis 1,40. Il s’est ensuivi une consolidation typique, entre 1,04 et 1,17, constituant la forme d’un flag baissier, qui souvent précède la dernière jambe d’affaiblissement qui achève un grand mouvement baissier. Cette tendance a été confirmée par le fait que la consolidation des derniers mois est restée sagement en dessous de l’ancien plancher de 1,19-1,20 établi entre 2011 et 2013. 

Cette consolidation depuis mars 2015 a permis à l’indicateur de vitesse mensuel stochastique de rebondir de sa zone de survente en dessous de 20% à la zone neutre de 50%, qui est souvent atteinte durant une correction de tendance, avant que cette même tendance baissière reprenne son cours. 

La cassure récente de 1,10 laisse peu de doutes aux analystes techniques que le prochain objectif de l’euro-dollar se trouve en dessous de 1,0460 pour effectuer un nouveau plus bas. L’objectif le plus probable se trouve vers la parité, car ce niveau se trouve proche de la ligne de support, qui joint les niveaux de 2009 (1,25) et 2010 (1,1915).

Il est intéressant de constater que la parité n’est pas seulement un niveau psychologique, puisque représentant un chiffre rond, mais que 1,0050 est aussi les 78% des retracements de Fibonacci de la hausse de 0,82 en 2001 à 1,60 en 2008. Il est donc fortement probable que la parité euro-dollar atteigne ce niveau au courant du premier trimestre 2016. 

Ce qui se passera ensuite est bien sûr de la spéculation un peu éloignée, néanmoins nous pouvons déjà anticiper que l’indicateur de vitesse stochastique aura baissé de son niveau actuel de 50% vers la zone de 20%. Par contre, le nouveau plus bas en termes de prix de l’euro (1,00 versus 1,0460 ) risque de ne pas être confirmé par un nouveau plus bas sur le stochastique mensuel, créant ce que les analystes techniques appellent une divergence haussière, qui souvent annonce la fin d’une grande tendance baissière qui a débuté à 1,60 en 2008. La confirmation de la fin de cette tendance baissière viendra ensuite avec le croisement à la hausse de l’indicateur de vitesse long terme MACD. Attendons donc le milieu de 2016 pour en reparler!

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."