Bilan

Décès de Nikolaus Senn, ancien président de l'UBS

Président du conseil d'administration de l'UBS entre 1988 et 1996, Nikolaus Senn est décédé à 88 ans. Il est décrit comme un homme de caractère, charismatique et au tempérament affirmé.

Nikolaus Senn aura gravi tous les échelons de l'UBS. Une carrière de 40 années saluée par la banque comme par la presse.

Crédits: Keystone

Ancien président du conseil d'administration de l'UBS, Nikolaus Senn est décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 88 ans, selon un faire-part publié mercredi par la grande banque et sa famille dans la "Neue Zürcher Zeitung" (NZZ). Né le 22 octobre 1926 à Herisau, ce juriste de formation avait construit progressivement sa carrière à l'intérieur de la plus grande banque helvétique.

Dans sa jeunesse, Nikolaus Senn a été durant cinq ans secrétaire auprès de la Société de Banque Suisse (SBS). Une activité qui constitue sa seule infidélité à l'Union de Banques Suisses (UBS), dont il occupe en 1962 le poste de vice-directeur.

Il gravit ensuite les échelons pour se retrouver quelques années plus tard directeur général, puis président de la direction générale en 1980. En 1988, Nikolaus Senn est nommé président du conseil d'administration de l'UBS.

Il prend sa retraite en 1996, souhaitant consacrer plus de temps à sa femme, ses deux filles, son fils et ses six petits-enfants. La même année, il est élu président d'honneur de la grande banque, qui fusionnera deux ans plus tard avec la SBS. Dans le faire-part, UBS pleure "un collègue et banquier exemplaire".

Le numéro un bancaire helvétique, qui précise lui devoir beaucoup, écrit encore perdre une personnalité très estimée qui a forgé la destinée de l'établissement par son ouverture, sa force créatrice et sa vision à long terme.

Dans la presse alémanique, l'Appenzellois est décrit comme étant un homme de caractère, charismatique et au tempérament affirmé. Le portail financier Finews.ch évoque pour sa part à son sujet un parcours classique. Comme il était alors de bon ton pour accomplir une carrière dans la banque, M. Senn disposait du grade de colonel à l'armée.

"Juriste, officier supérieur, et non zurichois", M. Senn disposait alors des premiers atouts en vue de gravir les échelons hiérarchiques dans la banque, note Finews.ch. Une carrière de près de 40 ans à l'UBS entamée par un stage.

Réputé pour ne pas tenir sa langue dans sa poche, M. Senn ne s'est pas gêné pour critiquer ses successeurs. Il s'était aussi montré critique quant aux procédures de contrôle et avait jugé injustifiés les bonus très élevés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."