Bilan

D'autres plaintes ont été déposées dans l'affaire d'espionnage d'Iqbal Khan

Le parquet zurichois a reçu de nouvelles plaintes dans l'affaire d'espionnage d'Iqbal Khan, transfuge de Credit Suisse et actuellement chez UBS, selon un article du Tagesanzeiger paru dans l'édition de mercredi.

Le banquier et sa femme sont accusés par les détectives de tentative de coercition, de fausse accusation, de séquestration et de tromperie envers l'administration de la justice.

Crédits: Keystone

Après qu'Iqbal Khan a porté plainte contre les détectives de l'agence Investigo, ces derniers ont porté plainte contre les époux Khan mais également la police, selon le journal. Le ministère public a confirmé avoir réceptionné ces plaintes.

Le banquier et sa femme sont accusés par les détectives de tentative de coercition, de fausse accusation, de séquestration et de tromperie envers l'administration de la justice. M. Khan avait déposé plainte contre eux pour des motifs similaires.

Les agents d'Investigo accusent aussi la police cantonale zurichoise d'abus d'autorité, de saisie de biens et de falsification de documents en fonction. Les policiers auraient saisi un smartphone, les clés et la carte bancaire d'un détective, sans mandat de perquisition.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."