Bilan

Credit Suisse subit une perte de 2,94 milliards de francs en 2015

Le résultat de Credit Suisse a été plombé notamment des coûts de restructuration et des provisions pour litiges.

Le groupe zurichois prévoit la poursuite de la volatilité sur les marchés au 1er trimestre. Le directeur général (CEO) Tidjane Thiam a indiqué que les conditions sont restées difficiles en janvier. Le nouveau patron de Credit Suisse confirme néanmoins les objectifs 2018.

Crédits: Keystone

Le groupe bancaire Credit Suisse a subi en 2015 une lourde perte de 2,94 mrds CHF, contre un bénéfice de 1,87 mrd l'année précédente. Le résultat a été plombé par un amortissement de l'écart d'acquisition de 3,8 mrd CHF, des coûts de restructuration de 355 mio CHF, des pertes dans la Strategic Resolution Unit (SRU) et des provisions pour litiges de 564 mio CHF. Le conseil d'administration propose de verser un dividende inchangé à 0,70 CHF.

Sur l'ensemble de l'exercice, le produit d'exploitation a chuté de 9% sur un an à 23,80 mrd CHF, tandis que les charges se sont alourdies de 15% à 25,89 mrd CHF. La perte avant impôts s'est inscrite à -2,42 mrd CHF, contre un résultat positif de 3,63 mrd auparavant.

Au quatrième trimestre, les recettes ont plongé de 34% sur un an à 4,21 mrd CHF. Les charges ont été presque doublées (+95%) à 10,52 mrd CHF. En découle une perte avant impôts de 6,44 mrd CHF et une perte nette de 5,83 mrd CHF, contre des bénéfices de 892 mio et 691 mio précédemment.

La grande banque manque les attentes du consensus AWP aussi bien pour le produit d'exploitation que pour le résultat avant impôts au quatrième trimestre, prévus respectivement à 5,07 mrd et -5,00 mrd CHF.

A fin décembre, la grande banque affichait un ratio de fonds propres durs (CET1, B III, Look through) de 11,4%, en hausse de 1,2 point de pourcentage (pp) en comparaison trimestrielle. Le ratio de levier a augmenté de 0,5 pp, à 3,3%.

Le groupe zurichois prévoit la poursuite de la volatilité sur les marchés au 1er trimestre. Le directeur général (CEO) Tidjane Thiam a indiqué que les conditions sont restées difficiles en janvier. Le nouveau patron de Credit Suisse confirme néanmoins les objectifs 2018.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."